Le site 100% Ford ! (actualités, photographies, documents,…) mardi 19 octobre 2021 | 16:34

Ford lance la formation de conduite préventive la plus immersive au monde : simulation virtuelle, conduite sur piste, combinaison d’ivresse

18 mars 2017 - Anthony

unnamed

Du 2 au 7 avril prochains à Arzon, en Bretagne, Ford offrira sa prochaine formation Driving Skills For Life lors de la 49ème édition de la Course Croisière Edhec.

Lancée par Ford aux Etats-Unis en 2003 et totalement gratuite, la formation de conduite Driving Skills For Life est aujourd’hui délivrée dans plus de 40 pays et est reconnue par les principaux organismes de prévention routière, comme l’association Prévention Routière en France. Aujourd’hui, 1 million de jeunes conducteurs du monde entier y ont déjà participé depuis sa création.

Pour cette nouvelle étape française, Ford va encore plus loin. En plus des ateliers de conduite sur piste, Ford va en effet intégrer cette année le simulateur de conduite virtuelle 3D DEVELTER INNOVATION et ainsi délivrer l’une des expériences préventives les plus abouties au monde.

La réalité virtuelle, la nouvelle arme pour combler le manque d’expérience des jeunes conducteurs ?

L’obtention du code et du permis de conduire valide la bonne connaissance des lois de la route et la parfaite maitrise de son véhicule. Cependant, l’expérience de conduite reste souvent réduite à quelques heures avec un moniteur capable d’intervenir à tout moment. Ainsi, durant les premières années qui suivent l’obtention du permis, les jeunes conducteurs devront faire face à de nombreux imprévus : des conditions météos défavorables, une chaussée déformée, un sol glissant, un manque de visibilité, une éventuelle faute de conduite ou bien des infractions au code la route commises par d’autres usagers.

Dans ces cas-là, les nouveaux conducteurs devront faire preuve de maîtrise et d’anticipation pour éviter un accident grave.

Ce que propose la formation Ford DSFL, c’est précisément de permettre aux jeunes conducteurs de gagner en expérience pour parer aux situations imprévisibles inhérentes à la conduite, en apprenant à adopter les bons réflexes sur un espace sécurisé. Driving Skills For Life aide ainsi les jeunes conducteurs à identifier les dangers, à maitriser leur véhicule, à mieux gérer la vitesse et l’espace dans lequel ils circulent, grâce à divers ateliers mis au point avec des professionnels.

Cette année et pour la première fois, Ford va encore plus loin en intégrant la simulation virtuelle 3D, grâce à son partenariat avec la société française DEVELTER INNOVATION, qui met au point des simulateurs de conduite à 360°.

Se rendre compte par soi-même des risques de la conduite sous influence et de l’utilisation du smartphone au volant

Ce stage préventif met également l’accent sur les distractions au volant. Car au-delà des dangers potentiels de la circulation, d’autres facteurs aggravent fortement le risque routier. Et cela concerne tous les conducteurs. Pas seulement les plus jeunes et les moins expérimentés.

De la conduite sous l’influence de l’alcool et des drogues à l’usage du smartphone au volant, Ford va plonger ses stagiaires DSFL en conditions d’influence simulée de manière à forcer la prise de conscience.

Les formateurs dédiés proposent ainsi aux stagiaires d’endosser des combinaisons spécialement développées reproduisant les effets de l’alcool, des drogues au volant ou de la gueule de bois, pour mieux comprendre l’influence de l’alcool et des drogues sur leur sécurité et celle des autres. En Europe, la recherche montre que sur la route, l’alcool est impliqué dans un accident mortel sur six.

Le programme met également en évidence les risques posés par l’utilisation des réseaux sociaux, l’écriture de SMS ou encore la prise de selfies au volant, en proposant aux participants d’effectuer un parcours sécurisé tout en utilisant leur smartphone. Une récente étude menée par Ford sur un panel de plus de 6 500 jeunes européens a montré que 43 % d’entre eux envoyaient des textos au volant, 36 % passaient des appels téléphoniques, 13 % conduisaient sous l’emprise de l’alcool, et 11 % regardaient des vidéos sur leurs smartphones. Une étude précédente avait également montré qu’un jeune sur quatre avait déjà pris un selfie au volant.

La marque doit influencer positivement la société dans laquelle elle évolue

Depuis plus d’un siècle, Ford travaille pour améliorer la façon dont le monde bouge et s’efforce de s’impliquer dans la société pour l’influencer positivement. D’abord avec ses produits, qui intègrent toujours plus de technologies prédictives et de système de sécurité, comme le freinage d’urgence ou encore la détection des piétons, mais aussi en travaillant à une vision vertueuse de la ville du futur, qui permettrait une mobilité plus efficace et adaptée aux besoins de chacun.

L’implication de Ford dans la sphère sociétale, c’est aussi un ensemble d’actions, comme cette formation Driving Skills For Life, mais aussi comme le programme “Allons plus loin pour nos enfants”. Son principe ? Aider ses partenaires distributeurs à soutenir des associations locales qui œuvrent au bien être de l’enfance, en les incitant à organiser des journées publiques d’essais au cours desquelles le concessionnaire Ford versera 20 euros à l’association choisie pour chaque essai réalisé.

Ford vient également d’être nommée comme l’une des sociétés les plus éthiques au monde pour la huitième année consécutive par l’organisme “Ethisphere” pour leur rôle et leur influence positive dans la société.

Source : Ford

Actualités, Nouveautés