Ford World (actualités, photographies, documents,…) dimanche 21 octobre 2018 | 23:16

WRC : Ogier à 7 dixièmes de la victoire après un duel intense en Sardaigne

12 juin 2018 - Anthony

6e889321-6020-4362-9d72-b5994c314b0d

Après plus de 3h29 de course, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont bouclé le Rallye de Sardaigne à la deuxième position, battus de sept dixièmes seulement par les vainqueurs.

L’équipage M-Sport occupait la tête du rallye sans discontinuer depuis l’ES6, disputée vendredi, une spéciale qu’ils avaient dominée dans des conditions compliquées, entre pluie et brouillard. Ayant compté jusqu’à 19″5 de marge, ils ont vu leur avance fondre samedi à la mi-journée, d’abord en se faisant surprendre par un faux rythme dans l’ES12 puis en calant au départ de l’ES13.

Alors qu’il ne leur restait que 3″9 d’avance sur Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul à l’entame de la dernière étape, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont parcouru les 42 derniers kilomètres à l’attaque pour tenter de conserver la première place, mais avec néanmoins pour objectif premier de ne pas mettre en péril les gros points en vue pour le championnat. C’est dans la Power Stage, dont ils ont signé le deuxième temps synonyme de quatre points bonus, que les Français ont vu la première place leur échapper de justesse.

Sébastien Ogier :

e766f74a-db71-4f1b-852a-d214467f7d9e

« Ce rallye, qui est habituellement l’un des plus cassants du championnat, avait commencé dans des conditions très atypiques. C’était tellement humide que ça ressemblait plus au RAC qu’à la Sardaigne ! On a tiré notre épingle du jeu et fini en tête vendredi soir, et ce n’est que dans la toute dernière spéciale que la victoire nous a échappé, pour un rien. Mais en réalité, s’il y a un moment du week-end où on peut s’en vouloir c’est l’ES12, car on l’a faite dans un faux rythme qui nous a fait perdre 14 secondes d’un coup. Il y a eu aussi l’ES13, où j’ai laissé filer trois secondes en calant au départ. On peut regretter un peu ces petites pertes de temps çà et là, mais on a quand même fait un week-end très solide et il y a du bon à retenir. »

« On marque 22 points et ça reste un résultat positif. On ne peut pas être déçus de la performance qu’on a livrée. La bataille a été super intense, le rythme très élevé, et on perd dans la toute dernière spéciale, avec un écart extrêmement faible. Le premier sentiment, sur le moment, c’est un peu de déception, car on aurait bien sûr aimé mieux, cependant il ne faut pas oublier que, pour nous, un mauvais résultat aurait été un résultat blanc. On n’a donc jamais vraiment été en position de prendre tous les risques, mais on a fait une très bonne course malgré tout. Bravo à Thierry et Nicolas, ils ont été très forts ce week-end. Rendez-vous en Finlande pour la suite du championnat. »

AV201807301

Résultat final du Rallye de Sardaigne :
1. T. Neuville 3’29’18″7
2. S. Ogier +0″7
3. E. Lappi +1’56″3
4. H. Paddon +2’55″2
5. M. Østberg +3’10″9
6. C. Breen +4’31″7
7. JM Latvala +11’22″1
8. J. Kopecky +13’14″6
9. O. Tänak +13’18″2
10. T. Suninen +15’30″4

Meilleurs performeurs : T. Neuville (9 temps scratches), S. Ogier (4), O. Tänak & A. Mikkelsen (2), T. Suninen, JM Latvala & E. Lappi (1)

Championnat du monde pilotes :
1. T. Neuville : 149 points
2. S. Ogier : 122 points
3. O. Tänak : 77 points
4. E. Lappi : 70 points

Championnat du monde constructeurs :
1. Hyundai Motorsport – 212
2. M-Sport Ford World Rally Team – 184
3. Toyota Gazoo Racing WRC – 161
4. Citroen Total Abu Dhabi World Rally Team – 129

Prochain rendez-vous : Rallye de Finlande (26-29 juillet)

Actualités, Nouveautés, Rallye, Sport