Le site 100% Ford ! (actualités, photographies, documents,…) dimanche 19 mai 2019 | 16:32

Ford Kuga (2008)

Les modèles Ford

Accueil > Historique > Ford Kuga (2008) >

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

SOMMAIRE

Le Nouveau Ford Kuga – Introduction
1. Présentation du Kuga

1.1. Châssis de Référence
2. Style
2.1. Style Intérieur Affirmé
3. Environnement Intérieur du Kuga
3.1. Confort et Agrément pour Cinq Adultes
3.2. Moderne et Fonctionnel
4. Le Choix des Modèles
4.1. Kuga Trend
4.2. Kuga Titanium
4.3. Personnalisation
5. Groupe Propulseur du Kuga
5.1. Spécifiquement Adapté
5.2. Economique et Efficace
6. Technologies d’Aide à la Conduite
6.1. Démarrage et Entrée sans Clé
6.2. Caméra de recul
6.3. « Un hayon dans le hayon »
6.4. Trappe à carburant avec détrompeur Easyfuel
6.5. Prise d’alimentation 230 Volts
6.6. Tuner radio DAB (audio numérique)
6.7. Module de connectivité
6.8. Infodivertissement et multimédia
6.9. Système de Surveillance de Pression des pneus
6.10. Toit panoramique
6.11. Vitres teintées bleues
6.12. Barres de toit
7. Qualités dynamiques
7.1. Conçu pour se conduire comme une berline
7.2. Suspension
7.3. Direction
7.4. Tenue de route
7.5. Assistances électroniques
7.6. Contrôle Dynamique de Stabilité (ESP)
7.7. Systèmes d’aide à la conduite
7.8. Contrôle du roulis et assistance de la remorque
8. Kuga – Tout-terrain avec système 4×4 intelligent
8.1. Optimisation du couple, de la consommation et de la traction
8.2. Efficacité du système 4×4
9. Sécurité
9.1. Présentation des systèmes
9.2. Sécurité passive
9.3. Protection des piétons
9.4. Systèmes d’aide à la conduite
10. Développement durable
10.1. Son et vibrations
10.2. Environnement
11. Kuga – Une nouvelle orientation pour Ford Europe
12. Spécifications Techniques Préliminaires
13. Photos
14. Vidéos

Le Nouveau Ford Kuga – Introduction

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

– Le crossover Ford Kuga ouvre une nouvelle voie pour Ford Europe.
– Le Kuga affirme sa personnalité en adaptant le style Ford ‘kinetic design’ dans le segment des véhicules de loisirs.
– Le Kuga est un séduisant 4×4 crossover combinant d’exceptionnelles qualités dynamiques doublées d’aptitudes en tout-terrain de premier plan
– Disponible en versions à traction et à transmission intégrale et en deux niveaux de finition – Trend et Titanium.
– Le Kuga est propulsé par le moteur diesel Duratorq 2,0 litres TDCi 136 ch, le moteur à essence Duratec 2,5 litres, 5 cylindres de 200 ch arrivera plus tard au cours de l’année
– Transmission intégrale qui répartit le couple du moteur dans un rapport pouvant atteindre 50/50 sur l’avant/l’arrière
– Avec 169 g/km, le Kuga offre les meilleures émissions de CO2 de son segment
– Le Kuga propose de nouveaux équipements inédits tels que la caméra de recul, la lunette de hayon à ouverture indépendante et le bouton « Ford Power »
– Les ailes avant en plastique permettent d’alléger le véhicule tout en offrant une meilleure protection contre les détériorations mineures
– Le Kuga sera produit à l’usine Ford de Saarlouis en Allemagne et lancé progressivement dans toute l’Europe au cours du premier semestre 2008.

1. Présentation du Kuga

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Le tout nouveau Ford Kuga marque l’arrivée de Ford Europe dans le segment des véhicules de loisirs (crossovers).

La genèse du Kuga remonte au spectaculaire concept iosis X dévoilé au Mondial de l’Automobile de Paris 2006. A l’époque, John Fleming, Président et CEO de Ford Europe avait alors confirmé que Ford développerait un véhicule de série inspiré de ce concept et que celui-ci serait commercialisé dans les deux ans.

Au Salon Automobile de Francfort 2007, Ford a tenu cet engagement en dévoilant en avant-première le modèle qui sera commercialisé au premier semestre 2008.

« Je suis persuadé que le Kuga connaîtra le même succès que le S-MAX et attirera de nouveaux clients à notre marque. Avec ses lignes modernes adoptant le ‘kinetic design’ et des qualités dynamiques de premier plan, le Kuga bénéficie d’atouts majeurs pour faire son entrée sur ce segment. »

1.1. Châssis de Référence

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Le nouveau Ford Kuga repose sur la plate-forme des modèles du segment C comme la Ford Focus et le Ford C-MAX.

« Le programme de technologie partagée permet à de nombreux modèles Ford de reposer sur cette excellente base technique », souligne Gunnar Herrmann, Directeur de la Ligne des Véhicules du Segment C de Ford Europe.

Le Ford Kuga est disponible avec une transmission intégrale permanente Haldex. Une version simple traction – parfaitement adaptée aux conducteurs séduits par le style et la fonctionnalité mais qui n’ont pas besoin de capacités de franchissement – est également disponible. Aux deux niveaux de finition s’ajoutent des options qui permettent de personnaliser chaque Kuga. De série, le contrôle dynamique de stabilité (ESP) est associé au système de contrôle du roulis (ARM) ainsi qu’au système de freinage antiblocage (ABS) avec répartiteur électronique de freinage (EBD).

« L’arrivée du Kuga va instaurer une nouvelle référence dans le segment des crossover », avance Stephen Odell, Vice Président du Marketing, Ventes et Service de Ford Europe. « Notre style ‘kinetic design’ lui confère une forte personnalité et séduit indéniablement les clients et prospects potentiels. »

2. Style

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Le langage du « kinetic style » de Ford fait désormais partie intégrante de la marque en Europe, et il se retrouve dans tous les nouveaux modèles Ford.

Martin Smith, Directeur Exécutif du Style de Ford Europe, a dirigé l’équipe des stylistes pendant la création du Kuga avec Stefan Lamm chargé du style extérieur, Niko Vidakovic du style intérieur et Ruth Pauli de la section des coloris et des matériaux.

« Il était important de doter le Kuga d’une personnalité exclusive qui le rende immédiatement reconnaissable au sein de notre gamme. Mais nous tenions également à préserver sa filiation avec le concept iosis X », insiste Martin Smith. « Nous avons su conserver tout le caractère du concept à travers les qualités de robustesse et de dynamisme du Kuga qui lui garantissent de remarquables performances sur route comme en tout-chemin. »

« Les lignes tendues et musclées ainsi que les surfaces pleines sont des éléments essentiels du ‘kinetic design’.» souligne Martin Smith. « Le Kuga sera très spécifique dans la gamme Ford, tout comme dans son segment. Pour moi, il est véritablement séduisant sous tous les angles. »

La carrosserie et le style du véhicule restent les mêmes, qu’ils soient à transmission intégrale ou à traction simple. Il existe quelques différences de style entre les deux niveaux de finition Trend et Titanium.

Le Kuga adopte la nouvelle face avant des modèles Ford, caractérisée par des grilles de calandre trapézoïdales plus marquées et des projecteurs largement étirés vers l’arrière.

L’aspect musclé et sculpté du capot moteur est rehaussé par deux bossages.

Les grands projecteurs étirés vers l’arrière sont disponibles avec le Système d’Eclairage Adaptatif Avant (AFS) de Ford ou bien en Bi-Xénon.

« Les différentes caractéristiques du Kuga empruntées au ‘kinetic design’ contribuent à illustrer notre philosophie de l’énergie en mouvement », explique Martin Smith. « Le langage résolument expressif des formes se combine aux principaux éléments de style pour conférer au véhicule une impression de mouvement, même à l’arrêt. »

Les passages de roues sont reliés par des moulures de bas de caisse intégrées qui courent sous les deux portes de façon parallèle avec la une ligne de ceinture de caisse haute et prononcée. Le « pli creux » latéral apporte une note dynamique supplémentaire. La conjugaison de tous ces éléments donne au Kuga un style à la fois musclé et solide.

Des barres de toit en finition façon aluminium brossé viennent coiffer la ligne de toit et renforcent la symétrie avec la baguette chromée de la ceinture de caisse. Un discret béquet de toit associé au toit panoramique en option contribue à rehausser le caractère du Kuga tout en soulignant la modernité de son style.

Avec un empattement de 2690 mm, le Kuga se distingue par ses dimensions compactes et ses proportions soigneusement équilibrées avec des porte-à-faux avant et arrière très courts.

Le dessin de la partie arrière traduit incontestablement la personnalité du Kuga en affirmant ses qualités dynamiques.

Un bouclier de protection arrière « façon diffuseur » s’étend visiblement du dessous du bouclier arrière vers le soubassement et reçoit la double sortie d’échappement « façon sport » d’origine sur tous les modèles. Ce bouclier de protection reçoit également les feux arrière anti-brouillard implantés en position basse.

Le troisième feu stop à LED intégré dans le béquet arrière couleur carrosserie et les capteurs d’aide au stationnement arrière parfaitement sont « fondus » dans le bouclier peint.

Une toute nouvelle peinture métallisée – Chill – a été spécialement développée pour le Kuga.

En clin d’oeil à sa filiation avec le iosis X, le Kuga de série est également disponible dans un nouveau coloris Electric White métallisé du Kuga de pré-série présentés au Salon Automobile de Francfort 2007. Le Kuga est le premier modèle de série de Ford Europe à bénéficier de cette peinture nécessitant une ligne de production spécifique.

Les caractéristiques du style extérieur présentent de nombreuses astuces pratiques qui, au-delà de leur côté séduisant, facilitent la vie à bord. L’ouverture du hayon – totale ou partielle – se fait à l’aide de deux commandes distinctes.

Les dimensions de la partie supérieure du hayon ont été définies de manière à permettre un accès facile au coffre. Lorsqu’elle est ouverte, il est possible d’utiliser le coffre sans devoir retirer le couvre-bagages d’origine, permettant ainsi de déposer facilement des petits objets dans le coffre.

Le couvre-bagages à déverrouillage rapide peut être totalement retiré et rangé facilement sous le plancher.

Le Kuga doit également sa bonne notation dans les grilles des compagnies d’assurance à l’utilisation d’ailes avant en plastique. Non seulement elles permettent d’alléger le véhicule, mais elles offrent une meilleure résistance aux petits chocs.

Un bandeau de finition inférieur anthracite mat entoure les arêtes inférieures du véhicule, offrant ainsi une meilleure résistance aux accumulations d’impuretés et une meilleure protection contre les projections de la route.

2.1. Style Intérieur Affirmé

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Le style épuré et ergonomique du tableau de bord présente des formes qui convergent vers la large console centrale. Tous les éléments de l’aménagement intérieur contribuent au confort du conducteur et du passager avant. La position surélevée des sièges permet aux passagers de bénéficier d’une vue claire et dégagée, tout en procurant au conducteur un sentiment de totale maîtrise sur son environnement. Le capot moteur est visible depuis les places avant, ce qui renforce l’impression d’être véritablement « au-dessus de la route ».

Les matériaux retenus pour l’intérieur du Kuga démontrent également sa filiation étroite avec le iosis X. Le garnissage intérieur comporte également des cuirs fins, des tissus de haute qualité, des finitions brillantes déclinés en différentes nuances en fonction du niveau de finition. Des inserts coordonnés aux coloris intérieurs viennent rehausser le style du tableau de bord et des garnissages de portes, créant ainsi une parfaite unité de style.

La finition Trend se distingue par des inserts orange et bleus alors que la finition Titanium opte pour une ambiance résolument « technologique », à l’image des autres versions du même nom proposées avec les tout derniers modèles de la gamme. Un garnissage cuir (partiel ou total) plus foncé, est également proposé sur le modèle Titanium.

3. Environnement Intérieur du Kuga

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Le Kuga offre un espace intérieur généreux pouvant accueillir cinq adultes dans le plus grand confort.

Afin d’optimiser le poste de conduite, les ingénieurs Ford ont développé le nouveau Kuga avec le Système d’Ingénierie Virtuelle Assistée par Ordinateur (CAVE). Ce système CAVE associe plusieurs ordinateurs et projecteurs numériques pour créer un intérieur virtuel à échelle 1 du véhicule. Un siège réel est fixé dans l’espace de projection pour que le conducteur puisse évaluer la visibilité panoramique et le degré d’ergonomie pour atteindre et activer les commandes.

Ce système est véritablement très utile dans les études clients pour déterminer les réactions vis-à-vis du nouveau véhicule et définir une base de données des conducteurs « virtuels » du Kuga. Ainsi, l’équipe de développement peut effecteur des modifications beaucoup plus rapides et efficaces par opposition à une simple présentation de leurs concepts.

3.1. Confort et Agrément pour Cinq Adultes

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

A l’intérieur du nouveau Kuga, le conducteur et le passager avant bénéficient d’une hauteur sous pavillon de 1008 mm et d’une largeur aux épaules de 1422 mm.

Au volant, l’impression de « cockpit » du poste de conduite est renforcée par un siège à réglage électrique dans six directions qui permet ainsi au conducteur d’effectuer sans effort des réglages avant/arrière, de hauteur du siège et d’inclinaison du dossier.

La mousse des sièges est conçue pour offrir un confort optimum et un soutien ergonomique du corps.

Les sièges arrière offrent une largeur aux épaules de 1395 mm et une hauteur sous pavillon de 987 mm.

Les différentes mesures prises par l’Equipe Qualité du Son et Vibration (SQ&V) ont permis une réduction significative des bruits d’écoulement d’air, de la route et du moteur, de telle sorte que les passagers avant et arrière puissent converser naturellement dans l’habitacle sans avoir besoin d’élever la voix.

« Nous avons défini une mesure dont l’objectif correspond à la possibilité de comprendre le langage parlé. Même dans les cas où le conducteur est seul, il ne doit rencontrer aucun problème à dialoguer au téléphone en mains libres, à écouter le système audio ou à donner des instructions par la commande vocale. Tout ceci s’effectue dans le meilleur confort, même à vitesse soutenue élevée, » souligne Klaus Peter Tamm, Ingénieur en Chef du Programme du Ford Kuga.

Dans l’habitacle, une prise d’alimentation 230 V, située à l’arrière de la console centrale, permet aux passagers arrière de brancher des appareils électriques d’une puissance maximale de 150 W. Un espace de rangement supplémentaire est situé sous la prise pour ranger les petits objets.

Les sièges de la seconde rangée sont fractionnés 60/40 et conçus pour se replier totalement à plat afin d’accroître au maximum la modularité du coffre lorsque le véhicule est utilisé en mode deux places. Les rangements pratiques sous les sièges de la deuxième rangée offrent une grande commodité, au même titre que l’espace de rangement supplémentaire prévu sous le plancher de l’aire de chargement et divisé en plusieurs compartiments. La hauteur du seuil du hayon de 758 mm facilite le chargement d’objets lourds dans le véhicule.

Comme les tout derniers modèles Ford commercialisés, le Kuga subira les tests de certification anti-allergénique.

3.2. Moderne et Fonctionnel

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Une étude de marché Ford a confirmé que les clients potentiels souhaitaient disposer d’une vaste surface dans l’aire de chargement. Cependant, ils voulaient également pouvoir accéder rapidement et facilement au coffre pour y déposer des petits objets sans devoir ouvrir tout le hayon.

Pour répondre à ce besoin, le Ford Kuga offre une nouvelle caractéristique pratique dans ce segment appelé le « hayon dans le hayon ». Il est ainsi possible d’ouvrir une partie du hayon pour accéder au coffre alors que le véhicule est garé dans un local avec un dégagement limité en hauteur. Cette caractéristique permet également d’accéder au coffre pour y placer ou y prendre de petits objets.

Le dossier des sièges de la deuxième rangée se replie à plat afin de pouvoir transporter des charges plus volumineuses. Lorsque les sièges sont repliés pour dégager le volume de chargement maximum – la longueur de chargement disponible jusqu’au niveau du dossier des sièges de la première rangée est alors de 1578 mm – le plancher totalement plat ne présente pas de décrochement gênant pour la mise en place des bagages. En outre, il n’est pas nécessaire de déposer les appuis-tête lorsque les sièges sont repliés vers l’avant.

Le Kuga offre une capacité généreuse de 1355 litres lorsqu’il est utilisé en mode deux places et un volume de coffre de 360 litres en utilisation normale. Lorsque le véhicule est doté d’un kit anti-crevaison, l’espace prévu pour la roue de secours offre un volume de rangement supplémentaire de 50 litres.

Quatre anneaux d’arrimage sont implantés à l’arrière du dossier et sur le panneau arrière intérieur du véhicule. Des fixations dans le faux plancher du coffre permettent de ranger le cache bagages dans le véhicule. Cette possibilité est offerte à tous les modèles Kuga avec kit anti-crevaison. Le cache bagages présente une fonction de rangement à impulsion et un filet souple est fixé sur le cache bagages.

4. Le Choix des Modèles

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Ford a défini pour le Kuga une gamme à deux niveaux de finition qui permettent une nette différenciation sur le plan visuel des équipements.

4.1. Kuga Trend

Le Kuga Trend débute la gamme. Le thème du coloris intérieur a été conçu pour apporter une touche légèrement originale et sportive tandis que l’équipement de série propose :

– Bouton de démarrage « Ford Power »
– Ordinateur de bord
– Sièges avant Sport
– Volant cuir
– Antibrouillards
– Climatisation manuelle
– Prises pour appareils audio portables
– Pré-équipement ISOFIX
– Lève-vitres avant et arrière électriques
– Rétroviseurs électriques chauffants couleur carrosserie
– Couvre-bagages automatique
– Freinage anti-blocage ABS, Contrôle Electronique de Stabilité (ESP) et Anti-patinage (TCS)
– Jantes en acier de 17″ – d’origine pour la majorité des marchés
– Double sortie d’échappement

4.2. Kuga Titanium

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Destinée à coiffer la gamme Kuga, la version Titanium se distingue par la richesse de ses équipements tels que :

– Garnissage partiel en cuir et insert argent
– Pommeau de levier de vitesse gainé de cuir
– Régulateur de vitesse
– Essuie-glaces automatiques
– Eclairage automatique
– Rétroviseur électro-chromique
– Climatisation automatique à double zone (DEATC)
– Vitres teintées bleues
– Jantes en alliage de 17″

4.3. Personnalisation

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Les deux versions du Kuga permettent à chacun d’adapter exactement son Kuga à ses besoins personnels.

Le Pack Style comprend des barres de toit et des vitres fumées. Pour la version Trend, le Pack Saisons comporte un toit panoramique, un pare-brise athermiques, le dégivrage rapide du pare-brise et les sièges avant chauffants.

Le Pack « X » comprend tous les éléments du Pack Saisons complétés de jantes en alliage de 18 » et du garnissage cuir.

5. Groupe Propulseur du Kuga

« Le Kuga affiche une volonté à toute épreuve, à la mesure des performances de sa motorisation, » déclare Gunnar Herrmann, Directeur de la Ligne des Véhicules du Segment C de Ford of Europe.

5.1. Spécifiquement Adapté

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Le Kuga est animé par le moteur diesel Duratorq TDCi 2,0 litres de 136 ch/100 kW associé à la boîte de vitesses manuelle Durashift à 6 rapports pour les versions traction et transmission intégrale. Le couple, les performances et la puissance au démarrage ont été spécialement calibrés pour répondre aux exigences spécifiques du Kuga. Le moteur développe un couple de 320 Nm à 2000 tr/min (340 Nm en mode overboost temporaire).

« Notre analyse du segment et nos études de marché ont montré qu’un moteur diesel d’une puissance de 130 à 150 ch était un choix tout indiqué pour un crossover. Notre moteur Duratorq TDCi éprouvé et bien connu de 136 ch est idéal et correspond parfaitement aux aspirations de ce cœur de segment. » ajoute Tamm.

Le nouveau Ford Kuga a besoin d’un moteur performant avec des angles d’attaque et de fuite de 21 et 25 degrés et une profondeur de franchissement de 450 mm avec des protections spécifiques pour résister à la boue et aux salissures de toutes sortes.

Le système d’injection directe à rampe commune offre une pression d’injection de 1650 bars. Les injections pilote ainsi que les injections principales séparées permettent d’améliorer le processus de combustion qui est plus progressif et plus complet. En outre, cette technologie optimise également les émissions et le niveau sonore du moteur.

« Nous avons apporté des modifications de détail au moteur, comme par exemple, les conduits d’air d’admission qui doivent être positionnés suffisamment hauts pour faire face aux conditions réelles que le Kuga pourrait être amené à rencontrer, » explique Tamm.

5.2. Economique et Efficace

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Respectivement pour les versions traction ou transmission intégrale, le moteur Duratorq TDCi 2,0 litres propulse le Kuga de 0 à 100 km/h en 10,6 et 10,7 secondes avec une vitesse maximum de 182 km/h et de 180 km/h.

Le très faible écart de performance entre les deux versions s’explique par le fait que la transmission intégrale intelligente optimise la répartition du couple en fonction des conditions d’adhérence.

Ce moteur respecte la norme antipollution Euro Phase IV grâce à l’utilisation d’un catalyseur à oxydation avec recirculation des gaz d’échappement (EGR) et un filtre à particules diesel (DPF) en boucle fermée et sans.

La version à transmission intégrale atteint un niveau d’émission de CO2 de 169 g/km, alors que la version traction atteint 165 g/km de CO2 pour une consommation de 6,3 l/100 km.

Les périodicités d’entretien recommandées de tous les modèles Kuga sont de 20.000 km ou un an.

Plus tard au cours de l’année, le moteur Duratorq 2,0 litres sera rejoint par le moteur à essence Duratec cinq cylindres, 2,5 litres de 200 ch. Il sera proposé avec une boîte manuelle ou une transmission automatique.

6. Technologies d’Aide à la Conduite du Kuga

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

La majorité des technologies disponibles équipe déjà les modèles haut de gamme de Ford et ont été plus récemment introduites sur la nouvelle Focus 2008. Le Kuga présente également des caractéristiques nouvelles, à la fois dans son segment et dans la gamme Ford, comme par exemple le « hayon dans le hayon ».

Les principales nouvelles caractéristiques sont les suivantes :
– Bouton de démarrage ‘Ford Power’ de série
– Système d’entrée sans clé
– Caméra de recul
– Hayon arrière à double ouverture « hayon dans le hayon »
– Trappe à carburant sans bouchon avec détrompeur Easyfuel
– Prise d’alimentation 230 volts
– Tuner radio DAB (audio numérique)
– Module de connectivité
– Système de surveillance de pression des pneus (DDS)
– Toit panoramique
– Vitres teintées bleues
– Barres de toit

Le Kuga bénéficie également de nombreuses technologies Ford de confort et d’aide à la conduite telles que :

– Projecteurs Bi-xénon
– Pare-brise athermique et dégivrant
– Système Bluetooth avec commande vocale
– Allumage automatique des feux de détresse en cas de freinage d’urgence
– Pneus à roulage à plat en option – disponibles plus tard au cours de l’année 2008

6.1. Bouton de démarrage ‘Ford Power’ (Démarrage sans clé) et Système d’Entrée sans Clé

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Le bouton de démarrage ‘Ford Power’ est monté de série sur tous les modèles Kuga et permet de démarrer le moteur en moins de 500 millisecondes. A la place de la clé de contact classique, le conducteur dispose d’une télécommande électronique qui est détectée par le système.

Pour démarrer le moteur, le conducteur doit appuyer sur la pédale d’embrayage et sur le bouton. Une pression supplémentaire sur le bouton permet d’arrêter le moteur et de couper l’allumage. Un dispositif de sécurité empêche toutefois de l’actionner lorsque le véhicule se déplace. Les différents systèmes, tels que les essuie-glaces et les systèmes multimédia peuvent être activés sans démarrer le moteur, en appuyant sur le bouton seul.

Pour l’arrêt du moteur, les ingénieurs ont opté pour une séquence de commande complexe afin d’écarter toute possibilité d’activation suite à un enfoncement bref ou à un effleurement par inadvertance du bouton. Il doit donc être enfoncé et maintenu dans cette position pendant deux secondes ou recevoir trois commandes brèves en deux secondes, de manière à arrêter le moteur.

En option, il est également possible de disposer d’un système d’entrée sans clé, ainsi toute personne en possession de la télécommande pourra accéder au véhicule lorsqu’elle se trouve dans la portée de détection, en actionnant simplement la poignée de la porte.

6.2. Caméra de recul

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

La caméra installée dans le hayon permet d’obtenir une image claire de la zone située derrière le véhicule et de l’afficher sur l’écran couleur 7’’ lorsque la marche arrière est engagée.

L’image grand angle de la caméra offre une prise de vue suffisamment basse pour que le conducteur puisse éviter les petits obstacles ou les passants.

Un graphisme en surimposition sur l’affichage dessine une zone de deux mètres en arrière du Kuga et assiste le conducteur en lui indiquant quelle sera la position du véhicule s’il maintient l’angle de braquage. Les lignes de guidage du graphisme changent de couleur lorsque la distance avec les obstacles se réduit.

S’il est nécessaire de sélectionner des rapports avant pour manœuvrer, l’affichage maintient la vue vers l’arrière pendant dix secondes ou jusqu’à ce que la vitesse de déplacement avant dépasse 15 km/h. Lorsque la manœuvre en marche arrière est terminée, l’affichage revient au type d’affichage précédant la sélection de la marche arrière.

Sur les modèles avec système de navigation 7’’ haut de gamme, la caméra de recul est montée de série. Celle-ci peut être commandée en option sur les modèles avec système de navigation SD.

6.3. « Un hayon dans le hayon »

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Le « hayon dans le hayon » est une innovation dans ce segment des crossover compacts car il permet d’accéder facilement au coffre pour y déposer ou y prendre des objets relativement petits, sans devoir ouvrir le hayon principal.

La hauteur d’ouverture réduite du « hayon dans le hayon » se révèle très pratique, lorsque la hauteur de dégagement arrière est limitée comme dans un parking souterrain.

6.4. Trappe à carburant avec détrompeur Easyfuel

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Découvert sur la nouvelle génération de Ford Mondeo, le système Ford Easyfuel est conçu pour éviter toute erreur de ravitaillement ainsi que toutes détériorations et dépenses qui pourraient en résulter.

En l’absence de bouchon classique qui doit être retiré avant de ravitailler, le conducteur évite de se salir les mains avec du carburant.

Le système propose également un détrompeur qui évite les risques d’erreur de ravitaillement à la pompe. En effet, le diamètre du goulot de remplissage a été spécialement défini en fonction de la taille de l’embout du pistolet ravitailleur pour que seul un embout correspondant au type de carburant du véhicule puisse ouvrir et pénétrer dans le goulot de remplissage.

Un dispositif mécanique au niveau de l’ouverture du goulot et un volet spécial devant celui-ci fonctionnent ensemble pour assurer l’étanchéité et offrir la même protection que dans le cas d’un bouchon séparé classique.

Le système Ford ‘Easyfuel’ a été longuement testé lors d’essais de choc, y compris un choc par l’arrière à 80 km/h suivi d’un retournement pour confirmer la sécurité du système.

« Le côté pratique et fonctionnel du Kuga en fera sans aucun doute un véhicule utilisé par plusieurs conducteurs au sein d’une même famille, » souligne Tamm. « Les indices qui jusqu’alors indiquaient aux conducteurs qu’ils étaient au volant d’un véhicule diesel ont progressivement disparu des véhicules diesel modernes. Actuellement, les systèmes à rampe commune ont, par exemple, supprimé le témoin de préchauffage dans le combiné d’instruments. De même, les raffinements apportés aux moteurs actuels peuvent faire oublier au conducteur qu’il conduit un véhicule diesel. Le système Ford ‘Easyfuel’ réduit les risques d’erreur de ravitaillement du Kuga. »

6.5. Prise d’alimentation 230V

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Les clients du Kuga peuvent choisir en option une prise d’alimentation 230V située sur la face arrière de la console centrale et qui peut alimenter des appareils électriques d’une puissance de 150 W sans devoir utiliser un transformateur spécial pour chaque appareil.

6.6. Tuner radio numérique (DAB)

Après la Ford Focus, le nouveau Kuga se voit doter, en option, d’un tuner radio numérique (DAB) avec les systèmes audio Sony simple CD et 6 CD. Le système DAB adaptés aux émissions numériques offre une qualité d’écoute digne d’un CD.

6.7. Module de connectivité

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Un nouveau module de connectivité est également disponible sur les modèles avec système audio Sony et système de navigation par satellite. Tous les systèmes audio portables peuvent être branchés par l’intermédiaire d’une prise jack classique de 3,5 mm ou d’une prise USB particulièrement utile pour les utilisateurs de la dernière génération d’iPod car elle permet un contrôle total des fonctions de l’appareil par l’intermédiaire du système audio du véhicule.

Le module de connectivité inclut la commande vocale du système audio et de la climatisation. En outre, la commande vocale et mains libres des téléphones portables est possible grâce à la technologie Bluetooth intégrée.

6.8. Infodivertissement et multimédia

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Le nouveau Ford Kuga offre de très nombreuses fonctionnalités multimédia. Il dispose notamment du système Ford Audio 6000 à lecteur simple CD, qui peut être complété par un chargeur six CD.

Le système vocal et le kit mains libres Bluetooth permettent par simples instructions de commander la commande téléphone, le système audio et la climatisation bizone.

Le système de navigation à CD – SD constitue une alternative intéressante au système de navigation nomade. Disposant d’un affichage couleur TFT de 5 pouces, il peut recevoir des cartes mémoire SD, permettant ainsi au conducteur de brancher des données cartographiques ou de la musique MP3 sur le système audio.

Le nouveau système de navigation Ford à DVD propose un écran tactile couleur de 7 pouces. Il permet, entre autres, de commander à partir de l’écran tactile et d’un répétiteur, situé au centre du combiné des instruments, les systèmes de climatisation, audio et de navigation.

6.9. Système de surveillance de Pression des pneus (DDS)

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Le Kuga est doté du système de Contrôle de la Pression de Gonflage des pneus (DDS). Utilisable avec tout type de jantes et de pneus, le système comporte un témoin dans le combiné des instruments qui indique les changements de diamètre des pneus et donc une perte possible de pression de gonflage due à une détérioration ou à une crevaison du pneu.

En cas de perte de pression d’un ou plusieurs pneus, le module ABS – ESP détecte une différence de diamètre de rotation de la ou des roue(s) affectée(s) et avertit le conducteur via un témoin du tableau de bord. Ainsi, le conducteur peut réagir rapidement et éviter des situations où la maîtrise du véhicule pourrait être difficile ou encore éviter que la roue soit détériorée.

6.10. Toit panoramique

Long de 1050 mm et large de 785 mm, le toit panoramique du Kuga est l’un des plus grands du segment. Deux rideaux manuels sont également prévus pour permettre de protéger l’habitacle en cas de forte luminosité. En outre, il reçoit un traitement spécial qui garanti une réflexion de 35 % des infrarouges (contre 5 % pour le verre non traité).

6.11. Vitres teintées bleues

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Apparus sur la nouvelle Mondeo, les vitrages teintés bleus sont disponibles en option sur Trend et en série sur Titanium.

6.12. Barres de toit

Des barres de toit incurvées, spécialement conçues pour le nouveau Kuga, sont disponibles en option avec le toit normal ou le toit panoramique et supportent une charge de 75 kg.

7. Qualités Dynamiques du Kuga

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Le Ford Kuga a été conçu pour offrir des qualités dynamiques d’exception sur route, doublées d’aptitudes de premier plan en tout-terrain, afin de procurer à son conducteur un maximum de plaisir de conduite.

En se basant sur les composants et les technologies de la plate-forme des modèles du segment C, les ingénieurs de Ford ont adapté, ajusté et calibré chacun des aspects et caractéristiques de la suspension et de la tenue de route du Kuga afin de lui conférer les qualités dynamiques reconnues des modèles de la gamme Ford.

7.1. Conçu pour offrir les qualités d’une berline

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Lors du développement du Kuga, le principal défi consistait à intégrer pour la première fois l’ADN d’une berline sur le segment des crossover. Les ingénieurs de Ford disposaient d’un cahier des charges très strict :
– Un haut niveau d’agilité et un faible effort de braquage, évitant ainsi l’impression de conduire une ‘grosse voiture’, malgré une position de conduite surélevée
– Un haut niveau de confort de suspension combiné à une excellente maîtrise de la caisse
– Un faible angle de roulis et une faible vitesse de prise de roulis en virage malgré un centre de gravité plus haut
– Une grande précision de braquage pour contrecarrer l’utilisation de pneus boue et neige généralement ‘moins précis’

Même si les ingénieurs de Ford disposaient de nombreuses technologies éprouvées, il est essentiel de comprendre que le Kuga n’est pas le résultat d’un simple ‘copier-coller’ d’autres modèles. Une géométrie exclusive de la suspension et de la direction a été développée, même si ces deux systèmes restent basés sur des composants éprouvés tels que la suspension avant à éléments MacPherson, la suspension arrière indépendante « Control Blade », une robuste structure de caisse et une direction à faible frottement.

– Pour atteindre les objectifs de son cahier des charges, le Kuga bénéficie de nombreuses caractéristiques nouvelles :
– Nouveau type de valves des amortisseurs avant
– Amortisseurs arrière de plus grandes dimensions
– Nouvelles butées de détente de suspension avant
– Nouveaux points de fixation supérieurs des suspensions avant et arrière
– Butées de rebond hydrauliques
– Nouvelle barre antiroulis arrière
– Nouveaux porte-fusées arrière et nouveau faux-châssis plus rigide
– Nouvelle géométrie des suspensions avant et arrière
– Nouvelles bagues hydrauliques sur les bras inférieurs de suspension avant
– Nouveaux roulements de roue avant et arrière
– Largeur de voie accrue – 1578 mm, soit 43 mm de plus que le C-MAX
– Empattement accru – 2690 mm, soit 50 mm de plus que le C-MAX

7.2. Suspension

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

La hauteur de suspension du Kuga a été accrue de 80 mm, par rapport aux autres véhicules du segment C de la gamme de Ford Europe. Par ailleurs, l’empattement a été accru de 50 mm et la voie de 43 mm pour permettre au Kuga de conserver un parfait équilibre malgré un centre de gravité plus haut.

Les amortisseurs avant se dotent de nouvelles valves. Première dans le secteur automobile, ces valves permettent un meilleur équilibrage détente/rebond pour une meilleure maîtrise de la caisse et assurent également une réduction des bruits de suspension.

Les butées de rebond hydrauliques sont situées à l’intérieur des amortisseurs.

Les améliorations apportées aux amortisseurs avant ont dû être répercutées à l’arrière. Les dimensions des amortisseurs arrière du Kuga ont ainsi été accrues pour réduire le niveau de pression interne. Cela permet un réglage encore plus fin sur toute la plage des vitesses d’amortissement, une qualité essentielle en tout-chemin.

Ces réglages optimisés des amortisseurs avant et arrière ont également permis de réduire l’effet ‘coup de tête’, terme employé par les ingénieurs de Ford pour décrire les secousses latérales désagréables généralement ressenties en tout-terrain à cause du plus fort débattement requis.

La nouvelle barre antiroulis arrière offre une « efficacité » considérablement accrue, ce qui signifie que le temps de réaction a été optimisé. Ces mesures ont également permis de réduire le diamètre de la barre antiroulis. Les positions de centre de roulis peuvent être réglées afin de personnaliser le comportement dynamique de chaque véhicule. Pour le Kuga, les ingénieurs de Ford ont opté pour une position haute afin d’induire des mouvements de roulis type berline en virage tout en offrant simultanément une exceptionnelle réactivité de la direction grâce à un transfert des charges latérales optimisé.

7.3. Direction

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Par rapport aux autres véhicules de segment C de la gamme de Ford Europe, le Kuga présente un rapport de démultiplication plus direct, améliorant encore l’agilité, la précision et la manœuvrabilité.

Un nouveau tirant de tourelle de suspension avant situé dans la zone du point de fixation supérieur a été mis au point pour faire face aux charges accrues du Kuga.

« Le soubassement et le châssis des modèles à transmission intégrale sont exactement les mêmes que ceux utilisés sur les modèles à traction. Face aux capacités du Kuga, il nous fallait considérablement rigidifier le véhicule sans pour autant l’alourdir outre mesure« , explique Tamm. « Cela est passée par l’emploi d’une nouvelle traverse de suspension arrière et de nouveaux porte-fusées. »

Le renforcement de la rigidité, découlant des diverses mesures, s’est accompagné d’une augmentation de la rigidité du carrossage sur le Kuga de 40 % à l’arrière et de 25 % à l’avant par rapport à ses homologues du segment C.

Le Kuga constitue une nouvelle référence sur le segment en termes de caractéristiques de braquage et offre même la possibilité au conducteur de sélectionner son type de direction préféré parmi trois modes – Standard, Confort et Sport.

7.4. Tenue de route

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Outre d’excellentes performances de direction, le Kuga offre au conducteur une tenue de route digne d’une berline et un sentiment de maîtrise et de confiance en toutes circonstances.

La transmission intégrale transmet le couple nécessaire aux roues arrière pour assure une motricité optimum dans toutes les conditions de virage et d’accélération, sans compromettre la consommation de carburant.

Déterminé par les niveaux d’accélération, l’angle de braquage et la vitesse du véhicule, le couple transmis aux roues arrière peut varier de 10 % pour la conduite sur route à vitesse de croisière jusqu’à 50 % pour un style de conduite beaucoup plus sportif.

Fort d’une exceptionnelle agilité et d’une parfaite stabilité, le Kuga répond à toutes les attentes en termes de maniabilité et de tenue de route, confirmant l’excellente réputation de Ford dans le domaine des qualités dynamiques.

Equipé de quatre freins à disque, le Kuga offre d’excellentes performances de freinage. Toutes les versions du Kuga sont équipées de série du système de freinage antiblocage (ABS) et du contrôle dynamique de la trajectoire (ESP) avec système de contrôle de roulis (ARM) et assistance au freinage d’urgence (EBA).

L’ABS est spécialement calibré afin d’offrir de bonnes performances de freinage et de hauts niveaux de stabilité grâce au contrôle séparé de la pression de freinage sur chaque roue arrière.

7.5. Systèmes d’aide à la conduite

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Chacun de ces systèmes d’assistance est conçu et calibré pour partager ses données avec les autres systèmes afin que tous les aspects en présence puissent être pris en compte.

7.6. Contrôle Dynamique de Stabilité (ESP)

Le système ESP de série surveille en permanence la progression du véhicule et ne s’active que lorsqu’il détecte une situation de conduite critique. Le conducteur peut ainsi profiter pleinement des qualités de conduite du Kuga sans intervention intempestive du système.

Le logiciel analyse et contrôle le lacet, rendant tout survirage ou sous-virage quasiment imperceptible pour le conducteur novice. Si le système détecte un roulis excessif, il réduit le couple transmis aux roues et déclenche les freins de la ou des roues concernées.

Le système est capable de freiner une, deux ou trois roues si la situation l’exige. En cela, il participe à l’amélioration des performances, notamment dans les cas de sous-virage où une vitesse excessive à l’abord d’un virage peut être réduite beaucoup plus efficacement. Dans le cas d’un survirage, et selon les niveaux d’adhérence et de stabilité, la logique de l’ESP décidera de freiner le pont avant, le pont arrière ou les deux pour optimiser l’efficacité.

Le système ESP détecte des variations de comportement du véhicule résultant de facteurs tels que l’usure des pneus ou la charge du véhicule. La ‘matrice’ de l’ESP ‘apprendra’ le comportement réel du véhicule et s’ajustera en conséquence pour améliorer la performance des interventions de l’ESP.

L’ESP est également capable de réduire (jusqu’à supprimer) le couple transmis au pont arrière. Cette interface entre l’ESP et la transmission intégrale est utilisée pour stabiliser le véhicule en cas de survirage alors que le conducteur continue d’accélérer.

Lors de la mise au point de l’ESP sur le Kuga, l’accent a été mis sur plusieurs aspects :
– Aboutir à une assistance directionnelle maximum lors de situations de conduite délicates
– Optimiser les limites physiques et les tolérances des principaux équipements de sécurité active du Kuga.
– Maximiser la motricité sur route et en tout-chemin.
– Adapter le réglage de l’ESP au véhicule pour permettre aux équipements de sécurité passive de fonctionner de façon optimum.
– Eviter au conducteur d’avoir à commuter entre les modes de l’ESP lors du passage d’une surface à une autre par la mise en œuvre d’une logique intelligente

Le système ESP intègre ainsi les équipements suivants :
– Système de freinage antiblocage (ABS) avec répartiteur électronique de la force de freinage (EBD) et contrôle du freinage en courbe (CBC)
– Assistance au freinage d’urgence (EBA)
– Antipatinage (TCS) agissant sur le moteur (ETCS) et Différentiel de blocage des freins (BLD)
– Contrôle d’inertie du couple moteur (EDC)
– Système de contrôle de roulis (ARM)
– Assistance de la stabilité de la remorque (TSA)

7.7. Systèmes d’aide à la conduite

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Répartiteur électronique de la force de freinage (EBD)
Limite la pression de freinage exercée sur les freins arrière pour conserver la stabilité en évitant tout blocage du train arrière avant le train avant.

Contrôle du freinage en courbe (CBC)
Améliore la stabilité lors d’un freinage partiel et lors de l’activation de l’EBD ou de l’ABS en courbes en réduisant la pression sur le bord intérieur des roues avant. Il en résulte un couple de stabilisation au cas où le véhicule commencerait à survirer.

Assistance au freinage d’urgence (EBA)
Une fois activé, l’EBA assure une accumulation rapide de la pression de freinage. Le niveau d’activation dépend de l’intervention du conducteur et le système est déclenché par un mouvement rapide de la pédale de frein en cas d’urgence. A ce moment, la pression exercée par le conducteur sur la pédale de frein n’est pas suffisante pour obtenir des forces de freinage maximum ; l’EBA augmente donc la pression exercée sur les plaquettes de frein jusqu’à ce que le système entre en mode ABS. Il en résulte une distance de freinage optimum.

L’Antipatinage (TCS) se compose de deux systèmes :

Antipatinage agissant sur le moteur (ETCS)
L’Antipatinage supprime le patinage excessif des roues pour garantir une traction et une stabilité optimum. Ce système revêt encore plus d’importance sur les véhicules dotés de capacités tout-chemin. Le TCS du Kuga réduit le couple moteur afin d’aboutir à un glissement optimum des roues pour offrir une accélération maximum.

Différentiel de blocage des freins (BLD)
Si nécessaire, une roue de chaque pont peut être freinée pour transférer le couple à la roue présentant la meilleure motricité. Le BLD contrôle ainsi la répartition du couple entre les roues gauche et droite. Par ailleurs, la transmission intégrale contrôle la répartition du couple entre les roues avant et arrière. Ainsi, chaque roue bénéficie du couple optimum indépendamment de l’état de la route. Le BLD améliore également la motricité des modèles à roues avant motrices.

Sur les surfaces à fort frottement, le TCS offre une accélération maximum sans besoin pour le conducteur de moduler le patinage en ajustant la pression sur la pédale d’accélérateur. En tout-chemin, la logique intelligente du TCS permet un patinage des roues suffisant pour que le Kuga puisse se sortir du sable ou de la boue sans que le conducteur n’ait à désactiver le système.

Même dans des conditions où seule une roue reste motrice, le TCS et la transmission intégrale intelligente exploitent de façon optimale l’adhérence disponible.

Contrôle d’inertie du couple moteur (EDC)
L’EDC requiert un couple positif du système de gestion moteur pour compenser l’inertie du moteur et les pertes de puissance lors de manœuvres spécifiques. Généralement, sur les surfaces à faible frottement, les forces d’inertie du moteur peuvent ralentir excessivement les roues et causer un patinage. L’EDC est activé pour ré accélérer la ou les roue(s) qui patinent et accumuler les forces de traction entre les pneus et la route. L’EDC vise à optimiser la stabilité du véhicule.

Le TCS élimine le patinage excessif des roues pour offrir une traction et une stabilité optimum. Un paramètre qui revêt encore plus d’importance sur les véhicules dotés de capacités tout-chemin. Le TCS du Kuga présente deux niveaux d’action sélectionnables par le système pour assurer en permanence une bonne motricité :
– Réduction du couple moteur afin d’aboutir à un glissement optimum des roues pour offrir une accélération maximum
– Freinage d’une seule roue sur chaque pont ou à transfert du couple à la roue présentant la meilleure adhérence. Ainsi, le TCS contrôle la répartition du couple entres les roues avant et arrière et chaque roue reçoit un couple optimal indépendamment des conditions de surface

« Nos ingénieurs savent qu’en tout-chemin, les conducteurs se fixent leurs propres défis selon la surface et le profil du terrain qu’il souhaite affronter, affirme Tamm. Nous souhaitons qu’ils se concentrent sur leurs propres objectifs et qu’ils n’aient pas à se préoccuper du style de conduite du Kuga ou qu’ils n’aient pas à contrecarrer un patinage en modulant leur effort sur l’accélérateur lors d’une accélération maximum. Des essais menés en interne montrent que les temps d’accélération de 0 à 100 km/h avec le TCS activé sont aussi performants que ceux obtenus avec le TCS désactivé. »

7.8. Contrôle du roulis (ARM) et assistance à la stabilité de la remorque (TSA)

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Une fonction de contrôle du roulis (ARM) est intégrée au dispositif ESP pour accroître encore la sécurité de conduite. Pendant que le système ARM freine les roues avant, le couple moteur est ramené à zéro. La combinaison de ces actions entraîne un sous-virage et une réduction de la vitesse du Kuga afin de diminuer l’accélération latérale et donc le risque de retournement. Dès que ce risque est écarté, le dispositif ARM interrompt le freinage et l’intervention du moteur pour permettre le rétablissement du mode de conduite normale.

Le TSA est monté de série lorsque le véhicule est équipé d’une barre d’attelage Ford, disponible en option. Le système TSA contrôle le louvoiement de la remorque, lequel est généralement accentué par une mauvaise répartition du chargement de la remorque ou par une vitesse supérieure à la limite autorisée en cas de traction d’une remorque.

Si un louvoiement dangereux de la remorque est détecté, le TSA sollicitera l’action du circuit de freinage et du frein moteur en fonction du degré de louvoiement et des mouvements latéraux induits. Dans le cas d’un louvoiement modéré, les roues avant sont freinées alternativement des côtés gauche et droit de manière à induire un mouvement de lacet du Kuga destiné à compenser le louvoiement de la remorque.

Parallèlement, le couple moteur sera réduit afin d’empêcher toute nouvelle accélération. En pareil cas, la décélération du véhicule sera suffisamment faible pour éviter toute perturbation du trafic liée à cette réduction de vitesse.

Dans le cas d’un louvoiement plus important, lorsque le système détecte que le freinage alternatif des roues avant gauche et droite ne suffira pas, le couple moteur est ramené à zéro et des pressions de freinage sont appliquées sur les quatre roues afin d’abaisser la vitesse du Kuga en dessous de la vitesse critique de la remorque. A cette vitesse, le louvoiement disparaîtra rapidement. Aucun des systèmes sollicités pour réduire le louvoiement de la remorque ne génère une force de freinage suffisante pour activer les feux de détresse du véhicule.
« Avec des capacités de remorquage de respectivement 2 tonnes pour la version à simple traction et de 2,1 tonnes pour la version transmission intégrale, nous avons pensé qu’il était nécessaire de fournir au conducteur un maximum d’assistance afin de lui garantir ainsi qu’aux autres usagers de la route une sécurité optimum. », souligne Peter Tamm.

8. Kuga – Tout-Chemin avec système 4×4 « intelligent »

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Avec son moteur 2.0 litres Duratorq TDCi de 136 ch équipé de série d’un filtre à particules, le Kuga se dote d’une motorisation éprouvée, souple et économique. Par rapport à ses concurrents directs, le nouveau Kuga assure une consommation de carburant inférieure 6,5 litres aux 100 km, aussi bien pour la version traction que pour la version à transmission intégrale.

Les qualités de franchissement et les excellentes aptitudes du Kuga en tout-chemin sont particulièrement perceptibles sur la version à transmission intégrale. Le système 4×4 intelligent constitue un réel avantage en conduite normale sur route tout en conférant au véhicule un comportement dynamique et sportif qui lui permet de briller sur route comme en tout-chemin lorsque les conditions de conduite et climatiques sont défavorables.

« Le Kuga a été conçu pour de réelles performances en tout-chemin sans pour autant souffrir des points faibles propres aux SUV », déclare Gunnar Herrmann.

8.1. Optimisation du couple, de la consommation et de la traction

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Le système 4×4 utilisé sur le Kuga est un système dit “intelligent” car il contrôle en permanence les conditions de conduite et les sollicitations du conducteur. Avec un couple réparti en permanence sur les quatre roues, toute intervention du conducteur – via la commande de fonctions individuelles – s’avère inutile pour réguler le couple du moteur.

Une consommation de carburant optimisée
Bien que le couple du moteur soit réparti en permanence sur les quatre roues, la partie “intelligente” du système veille à ne transmettre que le niveau de couple requis au moment opportun. Il en résulte une répartition optimale du couple à l’accélération et au freinage. Une fonction indépendante de “contrôle du patinage” est mise en oeuvre à chaque fois que le couple de base s’avère insuffisant. Le transfert du couple de base a été réduit pour contribuer à la réduction de la consommation du véhicule. Pour ce faire, le taux de lacet et l’accélération latérale ont été calculés pour des valeurs de braquage plus élevées afin d’accroître le transfert de couple.

La combinaison de ces actions agit sur le niveau de consommation dans la mesure où elles ont sensiblement le même effet que si le conducteur passait manuellement d’un mode de transmission à l’autre dans le cas d’un système de type commutable.

Contrôle optimum de la traction
L’activation « à la demande » du système 4×4 permet une répartition optimale du couple à l’accélération et au freinage, calculée à partir des signaux transmis par le moteur et les différents systèmes électroniques dont l’ABS, l’ESP et le TCS. La fonction de transfert automatique de couple est intégrée au dispositif d’antipatinage de manière à appliquer le couple sur la roue qui en a le plus besoin. En outre, un couple de blocage spécifique est appliqué sur l’accouplement à l’arrêt pour empêcher tout patinage des roues au démarrage.

Des essais de performances ont démontré que le Kuga transmission intégrale s’avérait un concurrent de tout premier rang sur le segment des crossover. Lors des tests de traction et de conduite en montée, le Kuga a tout particulièrement brillé en égalant d’authentiques 4×4 dotés de transmissions intégrales permanentes, et les a même surpassés lors des essais en conditions hivernales.

8.2. Efficacité du système 4×4 dans toutes les situations

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Le système 4×4 a été conçu et intégré pour garantir un fonctionnement simple et en douceur. Son activation ne nécessite l’actionnement d’aucun bouton ni levier par le conducteur.

Le système 4×4 répartit le couple du moteur selon un rapport de 50/50 entre l’avant et l’arrière et tient compte de plusieurs signaux parmi lesquels le couple et le régime moteur, la position du papillon du gaz, l’angle de braquage du volant, le taux de lacet, le système de freinage et de la vitesse de rotation des quatre roues.

Le Kuga se distingue par de remarquables aptitudes en tout-chemin. Avec ses angles d’attaque et de fuite de respectivement 21 et 25 degrés, il peut aborder les montées et descentes en toute confiance.

Pré-charge du système 4×4
Transférer jusqu’à 10 % du couple sur les roues arrière lorsque le véhicule est à l’arrêt permet de disposer instantanément d’une adhérence maximale ; avec certains systèmes concurrents, le véhicule doit être en mouvement pour permettre le transfert de la puissance aux roues arrière.

Action du système 4×4 en virage
Les systèmes du Kuga identifient l’accélération latérale (en cas de conduite rapide en virage) et transfèrent uniquement le niveau de couple requis sur les roues arrière. L’équilibre et l’adhérence du véhicule s’en trouvent améliorés et il en résulte une tenue de route plus sûre et plus fiable.

Action du système 4×4 à l’accélération
Le système 4×4 détecte les situations où le niveau de couple est en passe d’augmenter, permettant ainsi au conducteur de bénéficier presque instantanément de la force de traction fournie par le système.

Action du système 4×4 en cas de patinage des roues
Outre les capteurs électroniques du système 4×4, une pompe mécanique intervient automatiquement en cas de perte d’adhérence du train avant en transférant du couple sur les roues arrière.

Action du système 4×4 lors des manœuvres de stationnement
En virage serré à faible vitesse, le couple appliqué sur le train arrière est réduit pour permettre au conducteur de manœuvrer son véhicule avec plus de facilité et d’efficacité.

Système 4×4 et contrôle de la traction
Le dispositif d’antipatinage (TCS) modifie automatiquement son fonctionnement pour s’adapter aux différentes conditions de conduite. Par exemple, dans le sable, un certain niveau de patinage est requis pour garantir une meilleure traction alors que sur route, le patinage doit être le plus faible possible. Le système TCS prend systématiquement en compte le type de surface sur lequel évolue le véhicule.

Système 4×4 et contrôle d’inertie du couple moteur (EDC)
Ce système empêche le patinage et le dérapage des roues sur route verglacée ou particulièrement glissante et sollicite pour ce faire le frein moteur. Ce système détecte un patinage des roues lorsque le régime moteur est élevé et qu’un rapport inférieur est engagé et demande alors au système de gestion moteur d’augmenter le niveau du couple à titre de compensation.

9. Sécurité du Kuga

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

« Nous consacrons de très nombreux efforts à rendre nos véhicules aussi sûrs que possible pour tous nos clients et les autres usagers de la route », souligne Gunnar Hermann. « Dans ce domaine, nous adoptons une approche sans compromis ».

9.1. Présentation des systèmes

Le Kuga intègre de série une multitude d’équipements de sécurité active et passive, à commencer par une structure de caisse extrêmement rigide et efficace avec des zones de déformation programmées qui absorbent l’énergie du choc tout en conférant à la cellule de survie des passagers une remarquable résistance à la déformation.

Les ingénieurs ont fait appel à une grande quantité d’acier à ultra haute résistance pour concevoir une cellule de survie à la fois rigide et légère, capable de garantir une meilleure protection aux passagers en cas de collision frontale et latérale.

L’utilisation de matériaux extrêmement résistants a permis d’obtenir des montants de vitres à la fois robustes et effilés. Ainsi, il a été possible d’optimiser la visibilité et de proposer un large toit panoramique en option. Grâce à l’utilisation d’une plus forte proportion d’aciers à double phase – situés dans les bas de caisse et le tunnel de transmission, il a été possible de renforcer l’intégrité de la cellule de survie sans augmenter son poids.

9.2. Sécurité passive

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Le Kuga propose 6 coussins gonflables de sécurité (frontaux et latéraux aux places avant et rideaux « tête et épaule » pour les sièges des première et deuxième rangées).
A cela s’ajoutent les sièges anti-sou marinage avec appuis-tête réglables en hauteur pour tous les passagers, des prétensionneurs de ceinture de sécurité pyrotechniques et des limiteurs de charge sur les sièges avant.

Le Ford Kuga se dote également d’un système de protection du conducteur déjà en service sur les grandes berlines haut de gamme de Ford, à savoir la colonne de direction rétractable à course horizontale. En cas de choc frontal à vitesse élevée, le volant coulisse horizontalement pour s’écarter du conducteur et ainsi réduire les contraintes qui s’exercent sur sa tête et sa poitrine.

L’un des plus importants défis que nous avons dû relever au cours de ce programme a été le développement d’un faux-châssis avant capable de se désolidariser de la structure de caisse en cas de choc frontal. Ce découplage qui assure un niveau de protection très élevé aux passagers est conçu pour intervenir sous une charge donnée. En évitant toute déformation et accélération importante au sein de la cellule de survie, il est possible de réduire les contraintes exercées sur le conducteur et les passagers. Ce système de découplage exclusif est le fruit de la stratégie des technologies partagées mise en œuvre chez Ford.

Les passagers avant du Kuga bénéficient également d’un système de protection évolué contre les blessures aux vertèbres cervicales. La forme particulièrement étudiée permet d’obtenir un mouvement relatif minime entre la tête et le haut du corps lors des chocs arrière à faible vitesse. L’appui-tête est conçu pour guider l’occupant en cas de choc et empêcher un mouvement par impulsion de la tête et du cou.

Les sièges conducteur et passager sont équipés de série de dispositifs de rappel de bouclage de ceinture. Des prétensionneurs sont également montés sur les ceintures de sécurité des sièges avant.

Des ancrages ISOFIX pour siège de sécurité enfant équipent les sièges arrière.

9.3. Protection des piétons

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Le Kuga a été conçu pour répondre voire dépasser les exigences des dernières réglementations en matière de protection des piétons. Des systèmes spécifiques assurent aux piétons une protection maximale et une réduction de leurs blessures en cas de choc. Parmi les mesures prises, citons notamment l’intégration d’un matériau spécial dans le bouclier, l’espace vide laissé entre l’ensemble bouclier/panneau avant et le radiateur, des projecteurs dont les fixations se rompent facilement, des ailes avant réalisées en plastique recyclé et un capot moteur dont la forme des arêtes a été soigneusement étudiée.

Les éléments du moteur sous le capot sont conçus pour éviter tout choc direct avec les piétons.

9.4. Systèmes d’aide à la conduite

Ford propose en option sur le nouveau Kuga toute une série de technologies d’aide à la conduite utiles et accessibles :
– Projecteurs Bi xénon deux fois plus puissants que les feux halogènes classiques.
– Activation automatique des feux de détresse en cas de freinage d’urgence
– Pare-brise dégivrant en option
– Pare-brise athermique
– Système Bluetooth avec commande vocale
– Pneus à roulage à plat – disponibles dans le courant de l’année 2008
– Système de détection de pression de gonflage des pneus (DDS) en option
– Allumage automatique des projecteurs et des essuie-glaces.
– Caméra de recul.

Les systèmes de sécurité active jouent un rôle déterminant pour aider le conducteur à conserver la maîtrise de son véhicule et réduire ainsi le risque de collision. Sur le Kuga, il s’agit des systèmes suivants :
– Système de freinage antiblocage (ABS)
– Contrôle Dynamique de Stabilité (ESP)
– Dispositif d’antipatinage (TCS)
– Assistance de la stabilité de la remorque (TSA)
– Répartition électronique de la force de freinage (EBD)
– Assistance au freinage d’urgence (EBA)

En outre, tous les Kuga, quel que soit leur niveau de finition et le type de leur transmission, sont équipés de série de feux arrière à haute visibilité sont les ampoules sont conçues pour durer aussi longtemps que le véhicule, réduisant ainsi l’éventualité d’un feu arrière défectueux.

10. Développement durable

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

De très nombreux essais de durabilité ont été spécialement effectués afin de s’assurer que le comportement routier du nouveau Ford Kuga serait remarquable sur tous les terrains et toutes les latitudes. Les tests de température ambiante, jusqu’à -40°, pratiqués dans le Nord de la Finlande ont montré que le Kuga n’était nullement affecté par le climat.

Le Ford Kuga bénéficie d’un habitacle de haute qualité, d’un style exceptionnel et d’un comportement dynamique de tout premier plan. Outre ses excellents dispositifs d’assistance à la conduite, le Ford Kuga bénéficie de caractéristiques technologiques qui lui confèrent un statut digne d’un véhicule d’un segment supérieur.

Exclusivement fabriqué à l’usine Ford de Saarlouis en Allemagne, le nouveau Kuga sera produit en même temps que les nouvelles Focus trois portes, cinq portes et break ainsi que le C-Max.

La qualité de fabrication du Kuga se retrouve dans des éléments tels que :
– Le dessin des rétroviseurs extérieurs en drapeau qui améliore la qualité sonore et les vibrations.
– Des bourrelets d’étanchéité de porte extrêmement résistants pour éviter toute infiltration d’eau lors de passages à gué.

10.1. Son et vibrations

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

« Réduire les niveaux de son et de vibration est l’un des principaux objectifs qui nous permet de produire des véhicules raffinés et de haute qualité, » explique Tamm. D’autres efforts importants ont été réalisés pour réduire les bruits et améliorer la qualité sonore perçue dans l’habitacle.

Le Kuga procure une conduite détendue et sans stress grâce à de faibles niveaux sonores qui permettent une parfaite communication dans l’habitacle et une utilisation optimisée de l’équipement audio également à vitesse élevée. Simultanément, il fallait conserver les sensations sonores provenant des accélérations avec en outre le niveau de perception sonore nécessaire lors de la conduite tout-terrain. Les caractéristiques prévues pour atteindre cet objectif incluent :
– Accord des systèmes d’admission et d’échappement : La conception des systèmes d’admission et d’échappement a été raffinée dans les chambres d’essais de qualité sonore et de vibrations du groupe.
– Isolation des supports moteur : Tous les supports moteurs ont subi un programme de développement rigoureux afin d’améliorer l’isolation des bruits transmis par la structure dans toutes les plages de fréquence et dans toutes les conditions de charge.
– Moteurs diesel Duratorq à rampe commune haute pression : Optimisation des composants de l’injection et amélioration du calibrage du moteur, à partir des bancs d’essais et lors d’essais de conduite. Une stratégie d’injections pilotes multiples a été introduite pour adoucir la combustion sur la totalité de la plage utile du moteur.

Optimisation des bruits de la route
Le principal objectif concernant les bruits de la route a été d’atteindre les niveaux les plus faibles sur toutes les surfaces tout en préservant le niveau sonore requis en conduite tout‑chemin.

10.2. Environnement

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

Ford Motor Company est engagé dans la voie d’une fabrication responsable tant sur le plan social qu’environnemental. Dans chaque usine, du personnel assure l’analyse de l’utilisation de l’énergie et des différentes ressources pour identifier et mettre en œuvre de nouvelles pratiques et politiques de travail afin de progresser.

Tous les véhicules développés et fabriqués par Ford Europe sont conformes aux exigences réglementaires, y compris celles de la directive européenne des véhicules en fin de vie. Concernant les possibilités de recyclage, cette directive inclut également des instructions qui imposent des limites sur les matériaux utilisés en production. Mais Ford se situe bien au-delà. En effet, ses véhicules ont été les premiers à recevoir pour leur habitacle un certificat de test anti allergénique de la part du TÜV ainsi que l’approbation de l’Allergy Foundation britannique.
Le recyclage des ailes avant du Kuga, moulées dans une résine, a déjà fait ses preuves. Les tampons d’absorption d’énergie du Kuga, moulés dans une résine PC/PBT Xenoy iQ proviennent en grande partie de bouteilles en PET recyclées. Ce procédé utilise moins d’énergie et émet moins de CO2 que les techniques classiques de fabrication ou de recyclage du plastique.

D’autres composants nouveaux propres au Kuga sont également fabriqués dans des matériaux recyclés – tels que l’absorbeur d’énergie du système de protection des piétons situé derrière le bouclier avant, qui est produit à partir de bouteilles en PET recyclées.

11. Kuga – Une nouvelle orientation pour Ford Europe

Sous un style audacieux, le Kuga associe nos compétences en matière de comportement routier aux capacités surprenantes d’un tout-terrain quatre roues motrices. Il permettra à Ford de pénétrer sur un nouveau segment et à n’en pas douter, tout comme le S-MAX, il nous permettra de conquérir de nouveaux clients.

12. Spécifications Techniques Préliminaires du Kuga

Ford Kuga (2008)

Ford Kuga (2008)

MOTEURS

moteurs1

moterus2

COURBES DE PUISSANCE ET DE COUPLE

courbes

TRANSMISSION

transmssion

rapports

STRUCTURE

Structure en acier monocoque à haute efficacité optimisée par ordinateur avec ailes avant en plastique, cellule de survie rigide et zones déformables d’absorption d’énergie avant/arrière, pare-brise collé.

Aérodynamique (Pneus 215/70 R16, sans barres de toit, 4×2)
Cx : 0,379
A : 2,59 m2
Cx * A : 0,98

ANTI-CORROSION

Processus de mise en peinture et de protection de la caisse multi-phases avec large utilisation de tôles galvanisées, phosphatage optimisé, couche d’apprêt par électrodéposition, produit de bouchage, couche de peinture/vernis, injection de cire dans les corps creux, revêtement de soubassement en PVC et protection anti-gravillonnage. Soin particulier apporté aux raccords avec emploi d’adhésif anti-corrosion et cordons épais de mastic PVC. Garnissages des passages de roues avant en plastique et arrière en textile, plaques anti-rayures en plastique sur le seuil de chargement.

CHASSIS

Essieu avant
Eléments MacPherson indépendants avec ressort hélicoïdal décalé et amortisseur à gaz, bras inférieur en L avec bague caoutchouc avant optimisée et bague arrière hydraulique montée sur un faux-châssis renforcé, barre antiroulis. Supports supérieurs à double chemins.

Essieu arrière
Suspension totalement indépendante à biellettes multiples, Control Blade, amortisseurs à grand débattement et ressorts de rebond. Barre antiroulis fixée sur le porte-fusée par des rotules double. Supports supérieurs à double chemins

Direction
A crémaillère, assistée d’origine
Assistance électro-hydraulique (EHPAS). Cette direction permet un choix personnel du degré d’assistance : standard, confort et sport
Nombre de tours de volant de butée en butée : 2,7

Diamètre de braquage : 11,6 m (entre trottoirs avec roue R16)

Circuit de freins
Circuit double, séparé diagonalement, à commande hydraulique avec freins à disques avant et arrière.
Assistance par servo à dépression avec ABS à quatre canaux à commande électronique, assistance au freinage d’urgence, ESP avec contrôle du roulis. Stabilisation de la remorque.

Dimensions
Disques avant (ventilés) : Diamètre 300 mm, épaisseur 25 mm
Disques arrière (pleins) : Diamètre 302 mm, épaisseur 11 mm

JANTES ET PNEUS

Kuga Trend
Jantes : 7,0 J x 17 – Acier
Pneus : 235/55 R17

Kuga Titanium

Jantes : 7 ½ J x 17 – Alliage
Pneus : 235/55 RF17

Option
7,5 J x 18 et 8 J x 19 en alliage pour Trend et Titanium
6 ,5 J x 16 en acier pour Trend

Roue de secours
4,0B x 17 (option, kit anti-crevaison d’origine)

DIMENSIONS

dimensions

* Avec kit anti-crevaison d’origine. Gain de 50 L avec le puits de la roue de secours.

POIDS

poids

1 Le poids à vide inclus le conducteur (75 kg), les lubrifiants et le réservoir (rempli à 90 %). Tous les poids sont applicables aux véhicules en spécification de base.

charge

PERFORMANCE, CONSOMMATION, EMISSIONS

perforamnce

2 Les valeurs sont applicables aux véhicules en spécification de base.

CAPACITES TOUT-CHEMIN

capacité

PROTECTION

Immobiliseur électronique d’origine PATS II, Phase III ; capot moteur verrouillé, verrouillage centralisé à distance des portes y compris hayon et volet de goulot. Verrouillage double à commande à distance et alarme périmétrique. Système d’entrée sans clé disponible en option.

SECURITE

Coussin gonflable de sécurité avec détection de gravité d’impact, coussins gonflables de sécurité latéraux, coussins gonflables de sécurité rideaux pleine longueur, prétensionneurs pyrotechniques et enrouleurs à limiteur de charge sur les ceintures conducteur et passager avant, pédales de sécurité, ABS avec assistance mécanique et ESP. Cellule de survie rigide et zones déformables à absorption d’énergie. Ceintures de sécurité automatiques trois points et appuis-tête réglables en hauteur d’origine sur tous les sièges. Pattes ISOFIX sur les sièges arrière côté droit et côté gauche.

13. Photos

>> ACCÉDER À LA GALERIE FORD KUGA 2008 <<

14. Vidéos

Ford Kuga 2008

Ford Kuga 2008 Intelligent All Wheel Drive System

<< Retour à la page Historique