Ford World (actualités, photographies, documents,…) dimanche 21 octobre 2018 | 23:07

Ford Focus RS (2016)

Les sportives Ford

Accueil > Les sportives Ford > Ford Focus RS (2016) >

FordFocusRS_Lommel_68

Ford Focus RS (2016)

SOMMAIRE

1. Ford dévoile la toute nouvelle Focus RS (3 Février 2015)
2. La toute nouvelle Focus RS, en première mondiale sur un salon automobile, inaugure une transmission intégrale et des technologies innovantes (3 Mars 2015)
3. La nouvelle Focus RS en action au célèbre Festival of Speed de Goodwood aux côtés de Ken Block (25 Juin 2015)
4. Une Focus RS spécialement customisée pour Forza en guest-stars au Gamescom 2015 (4 Août 2015)
5. La nouvelle Focus RS exécute le 0 à 100 Km/h en 4,7 secondes et atteint 266 Km/h. A partir de 38 600 euros (16 Septembre 2015)
6. Ford augmente la production de ses modèles sportifs pour l’Europe et débute officiellement celle de la Focus RS (15 Janvier 2016)
7. La toute nouvelle Ford Focus RS inaugure des technologies innovantes pour un plaisir de conduite ultime (20 Janvier 2016)
8. Pour le moteur EcoBoost de la nouvelle Focus RS, Ford mise sur les sens (31 Mars 2016)
9. Ford lance une série spéciale 50th Anniversary pour fêter le triplé historique de la marque au Mans en 1966 (20 Mai 2016)
10. La Focus RS élue Sportive de l’Année 2016 ! (24 Novembre 2016)
11. Ford dévoile la nouvelle Focus RS Pack Performance (31 Mai 2017)
12. Élue Sportive de l’année 2017, la Focus RS Pack Performance permet à Ford de devenir la marque la plus titrée (23 Novembre 2017)
13. Caractéristiques techniques préliminaires
14. Photos
15. Vidéos

1. Ford dévoile la toute nouvelle Focus RS (3 Février 2015)

FordFocusRS_05

Ford Focus RS (2016)

Le 3 Février 2015, Ford lève le voile sur la toute nouvelle Focus RS, un véhicule haute performance qui inaugure l’innovante transmission 4 roues motrices (Ford Performance AWD system), qui permet des virages à très hautes vitesses et un plaisir inégalé pour le conducteur.

La Focus RS, équipée d’un moteur EcoBoost de 2,3 litres capable de développer une puissance supérieure à 320 ch, est l’un des 12 nouveaux véhicules haute performance que la marque lancera dans le monde d’ici 2020.

La ligne RS a une histoire riche, faites de nombreuses innovations techniques qui ont ensuite bénéficier à tous les clients de Ford. La nouvelle Focus RS ne fait pas exception”, explique Raj Nair, vice-président de Ford, en charge du développement produit au niveau mondial.

Développé par les ingénieurs de Ford Performance en Europe et aux États-Unis, la nouvelle Focus RS est la troisième génération du modèle après ceux lancés en 2002 et 2009. Ce sera le 30ème véhicule à porter le logo RS et s’inscrira naturellement dans la lignée des prescripteurs de tendances technologiques qu’étaient l’Escort RS1600 16 soupapes de 1970, la Sierra RS Cosworth suralimentée de 1985 et son aérodynamisme radical, ou encore l’Escort RS Cosworth quatre roues motrices de 1992.

La toute nouvelle Focus RS est le tout premier modèle RS qui sera vendu dans le monde entier. Il sera produit pour tous les marchés dans l’usine de Saarlouis, en Allemagne. La production commencera dès l’année 2015.

La nouvelle Focus RS témoigne de la passion de Ford à innover pour proposer un plaisir de conduite inégalé et des performances époustouflantes”, estime Jim Farley, vice-président exécutif et président de Ford pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. “Nous sommes parfaitement conscients que les précédents modèles RS ont régulièrement établi de nouveaux standards. Soyez certains que cette nouvelle Focus RS s’inscrit dans cette logique et repousse encore davantage ces limites.

Le pilote de World Rallycross et star des films Gymkhana, Ken Block, a participé en tant que consultant au développement de la toute nouvelle Focus RS. Il était présent lors de la présentation officielle dans le Hall W de l’usine Ford à Cologne, en Allemagne – ville où la légende RS est née en 1968, avec la Ford 15M RS.

Système inédit 4 roues motrices – Ford Performance AWD System –

FordFocusRS_02

Ford Focus RS (2016)

La toute nouvelle Focus RS exploite l’innovant système 4 roues motrices de Ford Performance avec vecteur de couple dynamique (Dynamic Torque Vectoring) qui combine des capacités d’adhérence et de traction exceptionnelles avec une agilité et un degré de vitesse dans les virages inégalés. Une technologie qui porte le comportement routier et le plaisir de conduite à un niveau jamais atteint.

Le système 4 roues motrices de Ford Performance s’appuie sur des disques d’embrayage jumeaux à commande électronique, situés de chaque côté du train arrière. Ces disques qui gèrent la répartition du couple de la voiture entre l’avant et l’arrière, et peuvent également contrôler la distribution du couple d’un côté à l’autre sur l’essieu arrière. Une technologie de vectorisation du couple qui a un impact spectaculaire sur la maniabilité et la stabilité en virage.

L’unité de contrôle basée dans le train arrière fait varier en continu la distribution du couple entre l’avant et l’arrière et d’un côté à l’autre de l’essieu en fonction des situations de conduite, grâce à l’analyse des données récoltées par les capteurs du véhicule, 100 fois par seconde.

Un maximum de 70 % du couple moteur peut être dévié vers l’essieu arrière. Jusqu’à 100 % du couple disponible sur l’essieu arrière peut être envoyé à chaque roue arrière.

Dans les virages, le train arrière détourne le couple de manière préventive à la roue arrière extérieure en fonction de l’angle de braquage des roues, de l’accélération latérale, de la courbe et de la vitesse. Ce transfert de couple a pour effet de “conduire” la voiture dans le virage et d’assurer une meilleure stabilité en éliminant pratiquement le sous-virage.

Le système de traction intégrale a été réglé pour offrir une adhérence exceptionnelle – avec une accélération latérale supérieure à 1g – tout en garantissant un niveau de vitesse dans les virages et un degré d’accélération en sortie de courbe de premier plan.

Ce système de traction intégrale est une technologie révolutionnaire, capable de délivrer un comportement d’une efficacité ultime en virage et de pousser le véhicule jusqu’à la limite”, témoigne Dave Pericak, directeur du team Ford Performance. “Nous avons brisé les codes qui disent que les berlines à traction intégrale ne peuvent pas être amusantes à conduire.

Les caractéristiques exclusives du châssis comprennent également une suspension sport avec ressorts, bagues et barres antiroulis qui sont tous plus rigides que ceux présents sur la Focus ST, et des amortisseurs bi-mode commutables qui offrent un réglage plus ferme pour la conduite sur piste. La direction assistée électrique fonctionne avec des éléments de suspension avant plus rigides et des bras de liaison plus courts, ce qui permet une conduite directe, précise et réactive avec une sensation exceptionnelle de touché de route.

« La Focus ST et la Fiesta ST ont montré que nous pouvons ressentir une forte sensation de sportivité avec une direction assistée électrique. La RS le prouve une fois de plus« , estime Dave Pericak.

Les ingénieurs Ford ont travaillé étroitement avec Michelin pour développer un choix de pneus 235/35 R19 hautes performances pour compléter la dynamique de conduite de la Focus RS. Le modèle accueille de série des pneus Pilot Super Sport pour un usage quotidien et en option, pour la première fois sur une RS – des pneus Pilot Sport Cup 2 pour un meilleur comportement dynamique du véhicule sur piste.

Le design extérieur du véhicule a également été élaboré pour atteindre les objectifs dynamiques du modèle. L’optimisation aérodynamique de la prise d’air avant, du spoiler arrière et des caractéristiques du soubassement élimine les forces de portance. La conception finale offre ainsi une performance équilibrée avec une portance nulle à l’avant et à l’arrière, pour un comportement à grande vitesse et une stabilité optimales.

Ecoboost 2,3 Litres de plus de 320 ch

FordFocusRS_04

Ford Focus RS (2016)

La technologie EcoBoost de Ford alimente la nouvelle Focus RS et presque tous les véhicules neufs de la marque. Le moteur EcoBoost de 2,3 litres spécialement conçu affiche des niveaux de puissance et de couple qui se traduisent par une accélération impressionnante lorsqu’il est combiné avec la traction intégrale.

Prévu pour développer plus de 320 ch, ce bloc sur mesure partage sa structure avec le quatre cylindres en aluminium de 2,3 litres de la toute nouvelle Mustang. Ce moteur a cependant été modifié de manière significative.

L’augmentation de la puissance est générée par un nouveau turbocompresseur de faible inertie et à double admission, assurant un meilleur flux d’air et un rendement plus élevé. Le système d’échappement haute performance de gros calibre avec soupape à commande électronique permet d’optimiser l’équilibre de pression et le bruit en sortie.

La culasse en alliage est capable de résister à des températures plus élevées, et reçoit un joint de culasse plus robuste avec une meilleure capacité thermique. Le bloc-cylindres emploie un revêtement en fonte haute résistance plus solide.

Le refroidissement du moteur a également été l’une des plus importantes priorités. Les ingénieurs ont ainsi créé un espace supplémentaire à l’avant du véhicule pour abriter un radiateur significativement plus gros – le plus grand jamais monté sur une Focus – qui fournit le niveau de refroidissement exigé pour une utilisation intensive sur circuit.

Le travail méticuleux réalisé sur l’étalonnage a permis de faire en sorte que le groupe moteur offre une excellente réactivité à bas régime et se montre de plus en plus performant jusqu’au régime maximum de 6 800 tr/min.

Les ingénieurs de Ford Performance ont également réglé la Focus RS de manière à offrir une bande son enivrante et sportive en conduite dynamique, avec les « glouglous » distinctifs, les « pops » et autres crépitements qui font la signature RS.

Ce bloc EcoBoost de 2,3 litres très spécial va inspirer les pilotes et clairement mettre un sourire sur leur visage, » s’enthousiasme Dave Pericak.

La transmission manuelle à six vitesses a été optimisée pour le pilote amateur avec un levier de vitesses plus court pour offrir des changements plus rapides et plus précis. La transmission et l’embrayage ont eux aussi été adaptés à la puissance accrue du couple moteur.

Avec sa conception EcoBoost hyper-efficiente qui comprend l’injection directe, la double distribution indépendante à calage variable et sa suralimentation de pointe, le moteur délivre des consommations de carburant considérablement améliorées. Avec le système Stop & Start de série, les chiffres préliminaires indiquent que les émissions de CO2 seront elles aussi significativement réduites par rapport au modèle précédent.

Un design au service de l’aérodynamisme

FordFocusRS_03

Ford Focus RS (2016)

Le design extérieur de la Focus RS est à la fois spectaculaire et fonctionnel, avec un caractère plus puissant et musclé. Les concepteurs ont travaillé en étroite collaboration avec Ford Performance, en se concentrant sur l’appui aérodynamique et l’équilibre, ainsi que sur les exigences de refroidissement du groupe motopropulseur et des freins.

Basé sur la nouvelle Focus, la RS dispose d’une nouvelle face avant radicale, dotée d’une large calandre trapézoïdale. Une posture large et musclée, soulignée de grandes ouvertures de chaque côté de la voiture qui alimentent les conduits de refroidissement des freins et accueillent les phares antibrouillard montés verticalement.

Les projecteurs avant Bi-Xenon HID de série offrent un éclairage adaptatif qui ajuste l’intensité et l’angle de la lumière des phares selon la vitesse du véhicule ou l’angle de braquage du volant pour un éclairage optimal.

L’arrière est marqué par un diffuseur exceptionnellement large, ce qui optimise le flux d’air sous le véhicule pour réduire la traînée. La poupe se caractérise également par les sorties du double échappement haute performance et accueille, en Europe et en Asie, un feu antibrouillard central. Le spoiler arrière distinctif est soigneusement intégré à la silhouette de la voiture à travers les panneaux latéraux, couleur carrosserie, comportant un subtil logo RS en incrustation.

Le profil dynamique est souligné par les bas de caisse sculptés, et les grosses roues de 19 pouces qui abritent un choix de jantes RS à rayons multiples en alliage, dont un modèle de conception légère haute performance finition noir mat, qui permet d’économiser 1 kg par roue.

La Focus RS sera disponibles en quatre couleurs extérieures : le Bleu Nitrous exclusif RS (Peinture 4 couches), Gris Stealth, Noir Absolu et Blanc Glacier.

Quant à la Focus RS révélée à Cologne, elle reprend la même couleur Liquid Blue, présentée pour la première fois début janvier sur la toute nouvelle Ford GT au Salon international de l’auto de Détroit.

Sièges Récaro siglés RS et commandes vocales SYNC spécifiques

FocusRS_05

Ford Focus RS (2016)

Le caractère exclusif et haute performance de la RS est également visible à l’intérieur de la voiture avec les sièges sport Recaro partiellement en cuir. Ces sièges Recaro siglés RS, qui accueillent des panneaux de tissus sport en microfibre, sont en option pour les clients d’Europe et d’Asie.

L’intérieur reprend la planche de bord redessinée de la nouvelle Focus, avec son design simple et plus intuitif. Le système connecté à commandes vocales avancées SYNC et son écran tactile HD couleur 8 pouces, permet au conducteur de commander son téléphone ainsi que les systèmes multimédia, de climatisation et de navigation embarqués. Des instructions vocales aussi simples que “trouver une piste de course” permettront aux propriétaires de RS d’obtenir les directions instantanées vers le circuit public le plus proche. SYNC peut aussi être agrémenté de la caméra de recul avec radar de recul, ainsi que d’un système audio haut de gamme Sony avec 10 haut-parleurs dont un caisson de basses.

L’expérience de conduite RS est renforcée par un nouveau volant à méplat gainé de cuir doux, des pédales en alliage et son tableau de bord spécifique. Une rangée additionnelle de jauges au-dessus de la console centrale affiche la pression de suralimentation du turbocompresseur, la température de l’huile et la pression d’huile.

Tout au long de l’habitacle, le thème RS bleu distinctif fait écho aux surpiqûres sur les sièges, le volant, les tapis de sol, les garnitures intérieures, aux éléments graphiques colorés sur le levier de vitesses et au logo RS lui-même, qui est fièrement affiché sur les sièges, les roues et les plaques de seuil de porte.

L’héritage RS : un patrimoine d’innovations et de performances

FordFocusRS_Lommel_22

Ford Focus RS (2016)

Depuis que les premiers modèles RS de Ford ont pris la route, la marque RS a été un élément essentiel de l’ADN de Ford, délivrant innovations techniques et performances sur la route comme sur circuit. Datant des débuts du succès de Ford en « Rallye Sport », les premiers modèles RS ont d’emblée établi une réputation faîte de technologie de pointe et de plaisir de conduite qui est toujours vivace aujourd’hui.

Au fil des ans, les modèles RS ont toujours été des pionniers en termes d’innovations technologiques et de performances, des groupes motopropulseurs suralimentés et puissants, aux aides aérodynamiques sophistiquées, en passant par les transmissions de pointe, deux ou quatre roues motrices.

Parmi les véhicules qui ont inauguré la transmission intégrale, on retrouve la RS200 de 1984 à moteur central destinée au rallye (Groupe B), la Sierra RS Cosworth 4×4 de 1990, la spectaculaire Escort RS Cosworth et l’Escort RS2000 4×4 de 1994.

La Focus RS originale 215 ch a accueilli, à partir de 2002, un moteur 2,0 litres turbocompressé et un différentiel à glissement limité de pointe. Le modèle de deuxième génération développait lui 305 ch et inaugurait ses suspensions RevoKnuckle révolutionnaires.

2. La toute nouvelle Focus RS, en première mondiale sur un salon automobile, inaugure une transmission intégrale et des technologies innovantes (3 Mars 2015)

FocusRS_01

Ford Focus RS (2016)

Le 3 Mars 2015, la toute nouvelle Focus RS fait ses grands débuts au Salon automobile de Genève. Le véhicule haute performance inaugure l’innovante transmission 4 roues motrices de Ford Performance, qui permet des passages en virage à très hautes vitesses et un plaisir inégalé pour le conducteur.

La toute nouvelle Focus RS introduit également des technologies évoluées et sera la première RS équipée de modes de conduite sélectionnables (dont un Mode Drift), mais aussi d’un système “Launch Control”.

Equipée d’un moteur 2,3 litres EcoBoost capable de développer une puissance supérieure à 320 ch, la berline haute performance propose le système de freinage le plus puissant jamais proposé sur RS. Son design extérieur spectaculaire affiche un aérodynamisme et un système de refroidissement optimisés, avec une portance nulle et 9 % de trainée en moins par rapport à la précédente Focus RS.

L’histoire de la ligne RS est riche de nombreuses innovations techniques qui ont ensuite bénéficiées à tous les clients Ford. La nouvelle Focus RS ne fait pas exception”, explique Raj Nair, vice-président de Ford, en charge du développement produit au niveau mondial.

La Focus RS est le dernier véhicule révélé à faire partie des 12 nouveaux véhicules haute performance que la nouvelle structure Ford Performance proposera aux clients du monde entier d’ici 2020.

Développée par les ingénieurs de Ford Performance en Europe et aux États-Unis, la nouvelle Focus RS est la troisième génération du modèle, après ceux lancés en 2002 et 2009. Ce sera le 30ème véhicule à porter le logo RS et s’inscrira naturellement dans la lignée des innovantes Escort RS1600 16 soupapes de 1970, Sierra RS Cosworth suralimentée de 1985 et son aérodynamisme radical, ou encore Escort RS Cosworth quatre roues motrices de 1992.

La toute nouvelle Focus RS est le tout premier modèle RS qui sera vendu en Amérique du Nord. Il sera produit pour tous les marchés dans l’usine de Saarlouis, en Allemagne. La production commencera dès cette année.

La nouvelle Focus RS témoigne de la passion de Ford à innover pour proposer un plaisir de conduite inégalé et des performances époustouflantes”, estime Jim Farley, vice-président exécutif et président de Ford pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. “Nous sommes parfaitement conscients que les précédents modèles RS ont régulièrement établi de nouveaux standards. Soyez certains que cette nouvelle Focus RS s’inscrit dans cette logique et repousse encore davantage les limites.

Il est tout aussi important pour nous de montrer qu’une technologie comme EcoBoost qui alimente presque toutes les voitures de la gamme peut aussi être le cœur de nos plus beaux véhicules haute performance.

Le pilote de World Rallycross et star des films Gymkhana, Ken Block, a participé en tant que consultant au développement de la toute nouvelle Focus RS et a rejoint l’équipe de Ford Performance sur le stand de la marque au Salon de Genève.

Système inédit 4 roues motrices – Ford Performance AWD System –

FocusRS_02

Ford Focus RS (2016)

La toute nouvelle Focus RS exploite l’innovant système 4 roues motrices de Ford Performance avec vecteur dynamique de couple (Dynamic Torque Vectoring) qui combine des capacités d’adhérence et de traction exceptionnelles avec une agilité et un degré de vitesse en virages inégalés. Une technologie qui porte le comportement routier et le plaisir de conduite à un niveau jamais atteint.

Le système 4 roues motrices de Ford Performance s’appuie sur des disques d’embrayage jumeaux à commande électronique, situés de chaque côté du train arrière. Ces disques qui gèrent la répartition du couple de la voiture entre l’avant et l’arrière, et peuvent également contrôler la distribution du couple d’un côté à l’autre sur l’essieu arrière. Une technologie de vectorisation du couple qui a un impact spectaculaire sur la maniabilité et la stabilité en virage.

L’unité de contrôle basée dans le train arrière fait varier en continu la distribution du couple entre l’avant et l’arrière et d’un côté à l’autre de l’essieu en fonction des situations de conduite, grâce à l’analyse des données récoltées par les capteurs du véhicule, 100 fois par seconde.

Un maximum de 70 % du couple moteur peut être dévié vers l’essieu arrière. Jusqu’à 100 % du couple disponible sur l’essieu arrière peut être envoyé à chaque roue arrière.

Dans les virages, le train arrière détourne le couple de manière préventive à la roue arrière extérieure en fonction de l’angle de braquage des roues, de l’accélération latérale, de la courbe et de la vitesse. Ce transfert de couple a pour effet de “conduire” la voiture dans le virage et d’assurer une meilleure stabilité en éliminant pratiquement le sous-virage.

Le système de traction intégrale a été réglé pour offrir une adhérence exceptionnelle – avec une accélération latérale supérieure à 1g – tout en garantissant un niveau de vitesse dans les virages et un degré d’accélération en sortie de courbe de premier plan.

Ce système de traction intégrale est une technologie révolutionnaire, capable de délivrer un comportement d’une efficacité ultime en virage et de pousser le véhicule jusqu’à la limite”, témoigne Dave Pericak, directeur du team Ford Performance. “Nous avons brisé les codes qui affirment que les berlines à traction intégrale ne peuvent pas être amusantes à conduire.

Les caractéristiques exclusives du châssis comprennent également une suspension sport avec ressorts, bagues et barres antiroulis qui sont tous plus rigides que ceux présents sur la Focus ST, et des amortisseurs bi-mode commutables qui offrent un réglage plus ferme pour la conduite sur piste. La direction assistée électrique fonctionne avec des éléments de suspension avant plus rigides et des bras de liaison plus courts, ce qui permet une conduite directe, précise et réactive avec une sensation exceptionnelle de touché de route.

« La Focus ST et la Fiesta ST ont montré que nous pouvons ressentir une forte sensation de sportivité avec une direction assistée électrique. La RS le prouve une fois de plus« , estime Dave Pericak.

Les ingénieurs Ford ont travaillé étroitement avec Michelin pour développer un choix de pneus 235/35 R19 hautes performances pour compléter la dynamique de conduite de la Focus RS. Le modèle accueille de série des pneus Pilot Super Sport pour un usage quotidien et en option, pour la première fois sur une RS – des pneus Pilot Sport Cup 2 pour un meilleur comportement dynamique du véhicule sur piste.

Le design extérieur du véhicule a également été élaboré pour atteindre les objectifs dynamiques du modèle. L’optimisation aérodynamique de la prise d’air avant, du spoiler arrière et des caractéristiques du soubassement élimine les forces de portance. La conception finale offre ainsi une performance équilibrée avec une portance nulle à l’avant et à l’arrière, pour un comportement à grande vitesse et une stabilité optimales.

Avec un coefficient de traînée de 0,35, la forme du nouveau modèle est 6 % plus aérodynamique que la Focus RS précédente, et avec sa surface frontale plus compacte, le véhicule génère 9 % de traînée en moins, ce qui améliore les performances de haute vitesse et réduit la consommation de carburant.

Des technologies évoluées pour plus de performances

FocusRS_03

Ford Focus RS (2016)

La toute nouvelle Focus RS intègre des technologies et des systèmes d’aide à la conduite pour s’assurer que ses capacités de conduite extrêmes soient plus accessibles et plus simples à utiliser.

Le conducteur peut choisir entre quatre modes de conduite différents pour configurer le véhicule et obtenir des performances optimales sur route comme sur circuit. En plus du Mode Normal, du Mode Sport du Mode Piste, la Focus RS propose un Mode Drift.

Chaque mode peut être sélectionné à l’aide d’un commutateur situé à côté du levier de vitesses et intègre des paramètres spécifiques pour le système quatre roues motrices (AWD), les suspensions, le contrôle électronique de stabilité, la direction, le moteur et le son de l’échappement.

Le Mode Drift dispose d’un calibrage spécialement développé pour le système de traction intégrale qui modifie la répartition du couple pour aider le conducteur à contrôler le survirage sur circuit.

Pour une performance ultime dès la ligne de départ, le système “Launch Control” configure le châssis et le groupe motopropulseur pour fournir l’accélération la plus rapide possible, quelles que soient les conditions de piste. Le conducteur sélectionne Launch Control dans le menu du tableau de bord, engage la première vitesse, monte à plein régime, puis libère l’embrayage. Le véhicule délivre alors une conduite optimale avec une distribution du couple effectuée via le système de traction intégrale. Le couple maximal est maintenu en utilisant la fonction turbo overboost, la gestion du système de contrôle de traction, et en paramétrant spécifiquement les amortisseurs.

Pour obtenir une accélération maximale, un indicateur de changement de vitesse lumineux apparaît sur le tableau de bord et avertit le conducteur quand il approche du point de passage au rapport supérieur optimal de 5900 tr/min, et clignote si le moteur atteint la limite de 6 800 tr/min.

La toute nouvelle Focus RS est grisante à conduire, mais reste une voiture où la performance est accessible à tous. C’est une voiture qui est facile et agréable à utiliser tous les jours”, estime Dave Pericak, Directeur de Ford Performance.

Pour améliorer le freinage pendant la conduite sur circuit, la toute nouvelle Focus RS propose des disques ventilés avant de 350 mm (contre 336 mm sur le modèle précédent) et des étriers monoblocs Brembo en aluminium léger à quatre pistons, peints avec le bleu RS distinctif et un logo Brembo disponible en option.

Pour éviter une détérioration rapide des freins, même dans une utilisation sur piste soutenue, le refroidissement du système de freinage a été maximisé à travers des conduits de refroidissement dédiés, alimentés par le carénage avant, par des “tunnels de jet” jumeaux dans le bas de caisse et des guides de flux d’air sur les bras de suspension inférieurs. Les disques avant sont eux équipés d’ailettes de ventilation aérodynamiquement optimisées pour un meilleur refroidissement.

Un moteur 2,3 litres Ecoboost de plus de 320 ch

FocusRS_04

Ford Focus RS (2016)

La technologie EcoBoost de Ford alimente la nouvelle Focus RS et presque tous les véhicules neufs de la marque. Le moteur EcoBoost de 2,3 litres spécialement conçu affiche des niveaux de puissance et de couple qui se traduisent par une accélération impressionnante lorsqu’il est combiné avec la traction intégrale.

Prévu pour développer plus de 320 ch, ce bloc sur mesure partage sa structure avec le quatre cylindres en aluminium de 2,3 litres de la toute nouvelle Mustang. Ce moteur a cependant été modifié de manière significative.

L’augmentation de la puissance est générée par un nouveau turbocompresseur de faible inertie et à double admission, assurant un meilleur flux d’air et un rendement plus élevé. Le système d’échappement haute performance de gros calibre avec soupape à commande électronique permet d’optimiser l’équilibre de pression et le bruit en sortie.

La culasse en alliage est capable de résister à des températures plus élevées, et reçoit un joint de culasse plus robuste avec une meilleure capacité thermique. Le bloc-cylindres emploie un revêtement en fonte haute résistance plus solide.

Le refroidissement du moteur a également été l’une des plus importantes priorités. Les ingénieurs ont ainsi créé un espace supplémentaire à l’avant du véhicule pour abriter un radiateur significativement plus gros – le plus grand jamais monté sur une Focus – qui fournit le niveau de refroidissement exigé pour une utilisation intensive sur circuit.

Le travail méticuleux réalisé sur l’étalonnage a permis de faire en sorte que le groupe moteur offre une excellente réactivité à bas régime et se montre de plus en plus performant jusqu’au régime maximum de 6 800 tr/min.

Les ingénieurs de Ford Performance ont également réglé la Focus RS de manière à offrir une bande son enivrante et sportive en conduite dynamique, avec les « glouglous » distinctifs, les « pops » et autres crépitements qui font la signature RS.

Ce bloc EcoBoost de 2,3 litres très spécial va inspirer les pilotes et clairement mettre un sourire sur leur visage, » s’enthousiasme Dave Pericak.

La transmission manuelle à six vitesses a été optimisée pour le pilote amateur avec un levier de vitesses plus court pour offrir des changements plus rapides et plus précis. La transmission et l’embrayage ont eux aussi été adaptés à la puissance accrue du couple moteur.

Avec sa conception EcoBoost hyper-efficiente qui comprend l’injection directe, la double distribution indépendante à calage variable et sa suralimentation de pointe, le moteur délivre des consommations de carburant considérablement améliorées. Avec le système Stop & Start de série, les chiffres préliminaires indiquent que les émissions de CO2 seront elles aussi significativement réduites par rapport au modèle précédent.

Un design au service de l’aérodynamisme

FocusRS_06

Ford Focus RS (2016)

Le design extérieur de la Focus RS est à la fois spectaculaire et fonctionnel, avec un caractère plus puissant et musclé. Les concepteurs ont travaillé en étroite collaboration avec Ford Performance, en se concentrant sur l’appui aérodynamique et l’équilibre, ainsi que sur les exigences de refroidissement du groupe motopropulseur et des freins.

Basée sur la nouvelle Focus, la RS dispose d’une nouvelle face avant radicale, dotée d’une large calandre trapézoïdale. Une posture large et musclée, soulignée de grandes ouvertures de chaque côté de la voiture qui alimentent les conduits de refroidissement des freins et accueillent les phares antibrouillard montés verticalement.

L’arrière est marquée par un diffuseur exceptionnellement large, ce qui optimise le flux d’air sous le véhicule pour réduire la traînée. La poupe se caractérise également par les sorties du double échappement haute performance et accueille, en Europe et en Asie, un feu antibrouillard central. Le spoiler arrière distinctif est soigneusement intégré à la silhouette de la voiture à travers les panneaux latéraux, couleur carrosserie, comportant un subtil logo RS en incrustation.

Le profil dynamique est souligné par les bas de caisse sculptés, et les grosses roues de 19 pouces qui abritent un choix de jantes RS à rayons multiples en alliage, dont un modèle de conception légère haute performance finition noir mat, qui permet d’économiser 600 g par roue.

Les projecteurs avant Bi-Xenon HID de série offrent un éclairage adaptatif qui ajuste l’intensité et l’angle de la lumière des phares selon la vitesse du véhicule ou l’angle de braquage du volant pour un éclairage optimal. Les clients peuvent aussi opter pour la dernière version du système de freinage d’urgence qui opère à des vitesses allant jusqu’à 50 km/h.

Le caractère exclusif et haute performance de la RS est également visible à l’intérieur de la voiture avec les sièges sport Recaro partiellement en cuir. Ces sièges Recaro siglés RS, qui accueillent des panneaux de tissus sport en microfibre, sont en option pour les clients d’Europe et d’Asie.

L’intérieur reprend la planche de bord redessinée de la nouvelle Focus, avec son design simple et plus intuitif. Le système connecté à commandes vocales avancées SYNC et son écran tactile HD couleur 8 pouces, permet au conducteur de commander son téléphone ainsi que les systèmes multimédia, de climatisation et de navigation embarqués. Des instructions vocales aussi simples que “trouver une piste de course” permettront aux propriétaires de RS d’obtenir les directions instantanées vers le circuit public le plus proche. SYNC peut aussi être agrémenté de la caméra de recul avec radar de recul, ainsi que d’un système audio haut de gamme Sony avec 10 haut-parleurs dont un caisson de basses.

L’expérience de conduite RS est renforcée par un nouveau volant à méplat gainé de cuir doux, des pédales en alliage et son tableau de bord spécifique. Une rangée additionnelle de jauges au-dessus de la console centrale affiche la pression de suralimentation du turbocompresseur, la température de l’huile et la pression d’huile.

Tout au long de l’habitacle, le thème RS bleu distinctif fait écho aux surpiqûres sur les sièges, le volant, les tapis de sol, les garnitures intérieures, aux éléments graphiques colorés sur le levier de vitesses et au logo RS lui-même, qui est fièrement affiché sur les sièges, les roues et les plaques de seuil de porte.

La Focus RS sera disponibles en cinq couleurs extérieures : le Bleu Nitrous exclusif RS (Peinture 4 couches), Gris Stealth, Noir Absolu, Gris Magnetic et Blanc Glacier. Le véhicule exposé à Genève reprend la même couleur Liquid Blue, présenté pour la première fois début janvier sur la toute nouvelle Ford GT au Salon international de l’auto de Détroit.

L’héritage RS : un patrimoine d’innovations et de performances

Focus RS Mk3, Mk2 & Mk1 Photo: James Lipman

Ford Focus RS (2016)

Depuis que les premiers modèles RS de Ford ont pris la route, la marque RS a été un élément essentiel de l’ADN de Ford, délivrant innovations techniques et performances sur la route comme sur circuit. Datant des débuts du succès de Ford en « Rallye Sport », les premiers modèles RS ont d’emblée établi une réputation faîte de technologie de pointe et de plaisir de conduite qui est toujours vivace aujourd’hui.

Au fil des ans, les modèles RS ont toujours été des pionniers en termes d’innovations technologiques et de performances, des groupes motopropulseurs suralimentés et puissants, aux aides aérodynamiques sophistiquées, en passant par les transmissions de pointe, deux ou quatre roues motrices.

Parmi les véhicules qui ont inauguré la transmission intégrale, on retrouve la RS200 de 1984 à moteur central destinée au rallye (Groupe B), la Sierra RS Cosworth 4×4 de 1990, la spectaculaire Escort RS Cosworth et l’Escort RS2000 4×4 de 1994.

La Focus RS originale 215 ch a accueilli, à partir de 2002, un moteur 2,0 litres turbocompressé et un différentiel à glissement limité de pointe. Le modèle de deuxième génération développait lui 305 ch et inaugurait ses suspensions RevoKnuckle révolutionnaires.

3. La nouvelle Focus RS en action au célèbre Festival of Speed de Goodwood aux côtés de Ken Block (25 Juin 2015)

FordGoodwood2015_Event_20

Ford Focus RS (2016)

Ford annonce le 25 Juin 2015 que la toute nouvelle Focus RS offrira une puissance maximale de 350 ch. La berline haute performance développée par Ford Performance propose une version spécifique du moteur 2,3 litres EcoBoost qui a récemment fait ses débuts sur la toute nouvelle Ford Mustang.

Ford lèvera le voile publiquement sur les performances de la toute nouvelle Focus RS pour la première fois au Festival of Speed de Goodwood 2015, au Royaume-Uni. Ken Block, pilote de rallye cross professionnel et star des films Gymkhana, prendra le départ de la célèbre course de côte au volant d’un prototype.

Nous avions promis une version radicale. Avec 350 ch sous le capot, c’est exactement ce que nous allons faire”, explique Dave Pericak, directeur de Ford Performance. “Le rythme démoniaque et les technologies de pointe de la toute nouvelle Focus RS la positionnent comme l’une des meilleures sportives du marché. Dès à présent, elle est prête à relever le défi.

La nouvelle Focus RS en action

FordGoodwood2015_Event_51

Ford Focus RS (2016)

Du 25 au 28 juin, les visiteurs du stand Ford Performance au Festival of Speed de Goodwood 2015 pourront découvrir sur trois niveaux toute la gamme haute performance de la marque. La Fiesta ST, la Focus ST, la toute nouvelle Ford Mustang, mais également les toutes nouvelles Ford Focus RS, Ford GT et, pour la première fois sur le sol européen, la nouvelle Mustang GT350R.

Ken Block, dont les Gymkhana ont enregistré plus de 300 millions de vues sur Internet, est depuis de longs mois consultant sur le développement de la Ford Focus RS. A Goodwood, le célèbre pilote de rallye cross prendra le volant d’un prototype de 350 ch pour une démonstration très attendue des performances de la nouvelle Focus RS.

Je suis content de revenir au volant de cette nouvelle Focus RS,” explique Ken Block. “J’ai eu tellement de plaisir à aider Ford à développer cette nouvelle génération que je suis excité à l’idée de dynamiter la course avec ses 350 ch et ses quatre roues motrices.

La Focus RS inaugure la nouvelle transmission intégrale de Ford Performance avec vecteur de couple dynamique (Dynamic Torque Vectoring) qui combine des capacités d’adhérence et de traction exceptionnelles, pour une agilité remarquable et des vitesses extrêmes dans les virages. La nouvelle Focus RS est également le premier modèle RS à proposer des modes de conduite sélectionnables, dont un mode Drift, inédit dans l’industrie, qui permet un contrôle de la dérive en survirage, ainsi qu’un système Launch Control.

4. Une Focus RS spécialement customisée pour Forza en guest-stars au Gamescom 2015 (4 Août 2015)

Ford2015_IAA_FocusRS_003

Ford Focus RS (2016)

Une version unique de la toute nouvelle Ford Focus RS a été dévoilée lors d’un événement Microsoft, en préambule du Salon International Gamescom 2015 de Cologne.

Cette version spéciale de la Focus RS affiche un design extérieur conçu suivant le dessin gagnant d’une compétition ouverte aux joueurs de Forza Horizon 2, organisée par le site de Global Gaming IGN.

Cette version unique de la Focus RS a été pilotée pour l’événement par le Stig, le célèbre pilote mystère de Top Gear sur la BBC, qui apparaîtra en guest-star dans le nouveau Forza Motorsport 6, sur Microsoft Xbox One.

A l’occasion de cette grand-messe européenne du jeu vidéo, Ford déploie des affichages spécifiques de cette Focus RS Forza dans Cologne, pendant la durée du Gamescom, le plus grand salon commercial de jeux vidéo en Europe (5 au 9 août).

Le jeu Forza Motorsport 6 fait ses grands débuts européens sur le Gamescom 2015, avant d’être commercialisé plus tard dans l’année.

5. La nouvelle Focus RS exécute le 0 à 100 Km/h en 4,7 secondes et atteint 266 Km/h. A partir de 38 600 euros (16 Septembre 2015)

FordAA-2015_118

Ford Focus RS (2016)

Alimentée par une version spécialement conçue du nouveau moteur 2,3 litres EcoBoost offrant une puissance maximale de 350 ch, la nouvelle Focus RS atteint une vitesse maximale de 266 km/h et exécute le 0 à 100 km/h en 4,7 secondes, ce qui fait d’elle le modèle RS le plus rapide jamais produit par Ford.

En France, la Focus RS est disponible à la commande à partir de 38 600 euros.

Sur le Salon de Francfort, la Focus RS est accompagnée de la gamme complète de Ford Performance pour l’Europe, dont la Fiesta ST, les Focus ST essence et diesel, en version berline ou SW, mais également de la toute nouvelle supercar ultra-haute performance de la marque : la Ford GT.

Une maniabilité et des performances époustouflantes

FordIAA2015_Stand_29

Ford Focus RS (2016)

La toute nouvelle Focus RS optimise l’accélération en introduisant le système Launch Control. Une première sur un modèle RS. Le modèle accueille également l’innovant système 4 roues motrices de Ford Performance avec vecteur dynamique de couple (Dynamic Torque Vectoring), qui combine des capacités d’adhérence et de traction exceptionnelles.

Pour une performance ultime dès la ligne de départ, le système “Launch Control” configure le châssis et le groupe motopropulseur pour fournir l’accélération la plus rapide possible, quelles que soient les conditions de piste. Le conducteur sélectionne Launch Control dans le menu du tableau de bord, engage la première vitesse, monte à plein régime, puis libère l’embrayage. Le véhicule délivre alors une conduite optimale.

Pour obtenir une accélération maximale, un indicateur de changement de vitesse lumineux apparaît sur le tableau de bord et avertit le conducteur quand il approche du point de passage au rapport supérieur optimal de 5 900 tr/min, et clignote si le moteur atteint la limite de 6 800 tr/min.

Le système 4 roues motrices de Ford Performance s’appuie sur des disques d’embrayage jumeaux à commande électronique, situés de chaque côté du train arrière. Ces disques gèrent la répartition du couple de la voiture entre l’avant et l’arrière, et peuvent également contrôler la distribution du couple d’un côté à l’autre de l’essieu arrière. Une technologie de vectorisation du couple qui a un impact spectaculaire sur la maniabilité et la stabilité en virage.

Un maximum de 70 % du couple moteur peut être dévié vers l’essieu arrière. Jusqu’à 100 % du couple disponible sur l’essieu arrière peut être envoyé à chaque roue arrière.

Le conducteur peut choisir entre quatre modes de conduite différents pour configurer le véhicule et obtenir des performances optimales sur route comme sur circuit. En plus du Mode Normal, du Mode Sport du Mode Piste, la Focus RS propose un inédit Mode Drift. Chaque mode peut être sélectionné à l’aide d’un commutateur situé à côté du levier de vitesses et intègre des paramètres spécifiques pour le système quatre roues motrices (AWD), les suspensions, le contrôle électronique de stabilité, la direction, le moteur et le son de l’échappement.

Le Mode Drift dispose d’un calibrage qui modifie la répartition du couple pour aider le conducteur à contrôler le survirage sur circuit.

Un nouveau moteur 2,3 litres EcoBoost de 350 ch et 440 Nm de couple

FordIAA2015_Stand_28

Ford Focus RS (2016)

Le nouveau moteur 2,3 litres EcoBoost de la toute nouvelle Focus RS partage sa structure fondamentale avec le bloc quatre cylindres tout-aluminium présent dans la toute nouvelle Ford Mustang. Le moteur a été considérablement amélioré pour la Focus RS afin de développer 350 ch, soit 10 % de puissance en plus. Le moteur dispose d’un nouveau turbocompresseur à faible inertie avec un compresseur plus grand, une admission d’air améliorée, et un système d’échappement haute performance de gros calibre.

Le couple maximal de 440 Nm est délivré entre 2 000 et 4 500 tr/min avec même 470 Nm de couple disponible jusqu’à 15 secondes durant de fortes accélérations.

Développée par une équipe d’ingénieurs de Ford Performance en Europe et aux États-Unis, la nouvelle Focus RS est la troisième génération de Focus RS, après les modèles lancés en 2002 et 2009.

La Focus RS, qui est le 30ème véhicule de l’histoire à arborer le mythique logo RS, sera assemblée à Saarlouis, en Allemagne. La Focus RS est l’un des 12 nouveaux véhicules que Ford Performance commercialisera à l’échelle mondiale d’ici à 2020 et sera disponible en concession pour les clients européens à partir de début 2016.

6. Ford augmente la production de ses modèles sportifs pour l’Europe et débute officiellement celle de la Focus RS (15 Janvier 2016)

Focus RS Mk3, Mk2 & Mk1 Photo: James Lipman

Ford Focus RS (2016)

Avec l’entrée en production de la nouvelle Focus RS, une nouvelle ère commence pour les véhicules sportifs de Ford.

En 2015, Ford a vu ses ventes de véhicules haute performance augmenter de 62 % en Europe. Une demande notamment tirée par l’élargissement de la gamme sportive avec les commercialisations en 2015 de Focus ST, Focus ST Diesel et bien sûr de la nouvelle Mustang, pour laquelle la marque a déjà enregistré plus de 13 000 commandes.

Pour répondre à cet intérêt croissant pour ses modèles sportifs, Ford prévoit de produire environ 41 000 voitures haute performance pour l’Europe en 2016, contre 29 000 en 2015. Cela représente une augmentation de 40 % sur un an. Une nouvelle progression que l’on doit pour partie au lancement de la toute nouvelle Focus RS, dont le premier exemplaire vient de sortir de la chaîne de production de Saarlouis, en Allemagne.

Avec l’arrivée prochaine de la toute nouvelle Ford GT, Ford offre la gamme la plus complète de modèles haute performance, de la berline compacte à la supercar.

Ce sera une année remarquable pour les modèles sportifs de Ford, avec des performances sans précédent et des technologies innovantes comme la nouvelle transmission intégrale de Ford Performance inaugurée par la Focus RS”, explique Joe Bakaj, vice-président de Ford Europe, en charge du développement produits.

La RS de tous les records

FocusRS_Production_04

Ford Focus RS (2016)

La Focus RS est l’un des 12 nouveaux véhicules haute performance que Ford proposera aux clients du monde entier d’ici 2020. Développée par les ingénieurs de Ford Performance en Europe et aux États-Unis, la toute nouvelle Focus RS est propulsée par un moteur 2,3 litres EcoBoost de 350 ch qui lui permet d’abattre le 0 à 100 km/h en 4,7 secondes et d’atteindre une vitesse maximale de 266 km/h. Ce nouvel opus est le modèle RS le plus rapide jamais commercialisé.

La toute nouvelle Focus RS introduit l’innovante transmission 4 roues motrices de Ford Performance qui combine des capacités d’adhérence et de traction exceptionnelles avec une agilité et un degré de vitesse en virages inégalés. C’est également la première RS à proposer des modes de conduite sélectionnables, dont un Mode Drift inédit dans l’industrie, ainsi qu’un système “Launch Control”.

Depuis son lancement en septembre 2015, Ford a enregistré 250 000 configurations en ligne de Focus RS sur les sites Web de la marque et a déjà dépassé les 3 100 commandes.

La Mustang en étendard

FocusRS_Production_03

Ford Focus RS (2016)

Selon les données d’IHS Automotive, la Ford Mustang a été la voiture de sport la plus vendue dans le monde au cours du premier semestre 2015.

En Europe, la mythique pony car est disponible avec le moteur V8 5,0 litres de 421 ch qui lui permet d’atteindre les 100 km/h en 4,8 secondes, mais également avec le bloc 2,3 litres EcoBoost 317 ch, plus économe en carburant, mais qui permet à la nouvelle Mustang d’effectuer le 0 à 100 km/h en 5,8 secondes.

La Mustang dispose de série du Pack Performance qui intègre des réglages spécifiques du châssis pour les tout nouveaux systèmes de suspension avant et arrière. Les conducteurs peuvent par ailleurs optimiser les performances de la voiture en fonction de leur humeur et des conditions de route en utilisant les modes de conduite sélectionnables : Normal, Sport+, Neige ou Piste. Ces modes ajustent les réglages du contrôle électronique de stabilité, de l’accélération, des rapports de boîte et de la direction pour répondre aux demandes des différents clients.

ST, une promesse de plaisir et d’accessibilité

FocusRS_Production_01

Ford Focus RS (2016)

Avec la commercialisation du nouveau modèle en début d’année dernière, par ailleurs disponible pour la première fois avec un moteur Diesel, les ventes de la Focus ST ont augmenté de 160 % en 2015.

Disponible en cinq portes et en version SW, la nouvelle Focus ST combine performance et polyvalence. Elle est proposée avec le nouveau moteur Diesel 2,0 litres TDCi 185 ch qui délivre 400 Nm de couple, ou avec le moteur essence 2,0 litres EcoBoost 250 ch. Depuis le lancement du nouveau modèle début 2015, 47 % des clients ont choisi la version Diesel.

Depuis peu, ce bloc Diesel est proposé avec une transmission à double embrayage PowerShift 6 vitesses. La nouvelle Focus ST TDCi PowerShift est le modèle Diesel le plus rapide jamais produit par Ford avec un 0 à 100 km/h abattu en 7,7 secondes (0,4 seconde plus rapide que la variante manuelle). Le véhicule affiche des émissions de CO2 de 119 g/km et une consommation moyenne de 4,6 l / 100 km. Le modèle 2,0 litres EcoBoost exécute pour sa part le 0 à 100 km / h en 6,5 secondes.

Lancée début 2013, la Fiesta ST s’est rapidement imposée comme la principale petite berline haute performance en Europe et dans le monde, avec plus de 20 distinctions au cours de sa première année de commercialisation.

Alimentée par un moteur 1,6 litre EcoBoost de 182 ch, la Fiesta ST atteint les 100 km/h en 6,9 secondes. Plus de 30 000 Fiesta ST ont déjà été vendues à travers l’Europe. La marque prévoit des nouveautés sur Fiesta ST en cours d’année.

Ford GT, la machine ultime

Focus RS Mk3, Mk2 & Mk1 Photo: James Lipman

Ford Focus RS (2016)

Les premiers exemplaires de la toute nouvelle Ford GT entreront eux aussi en production pour un nombre limité de clients en Europe à la fin 2016.

Le modèle est propulsé par le bloc EcoBoost le plus puissant jamais produit. Le moteur V6 développe plus de 600 chevaux et est associé à une boîte de vitesse à double embrayage à 7 rapports. La Ford GT est une supercar ultra-haute performance qui sert de vitrine technologique à plus d’un titre. Pour les performances des moteurs EcoBoost, d’abord, mais aussi pour ses qualités aérodynamiques et sa conception légère en fibre de carbone.

7. La toute nouvelle Ford Focus RS inaugure des technologies innovantes pour un plaisir de conduite ultime (20 Janvier 2016)

FordFocusRS_Lommel_67

Ford Focus RS (2016)

Développée par les ingénieurs de Ford Performance en Europe et aux États-Unis, la toute nouvelle Focus RS s’inscrit dans la lignée de ses glorieuses ainées.

Les modèles RS ont toujours été précurseurs en termes technologiques, comme l’Escort RS1600 de 1970 et ses 16 soupapes, la Sierra RS Cosworth de 1985 et son turbo, ou encore comme l’Escort RS Cosworth de 1992 avec son aérodynamisme radical et ses quatre roues motrices.

La toute nouvelle Focus RS introduit elle aussi des technologies évoluées comme l’innovante transmission 4 roues motrices de Ford Performance et sera la première RS à proposer de modes de conduite sélectionnables, dont un Mode Drift inédit dans l’industrie, ainsi qu’un système “Launch Control”.

Grâce à ses innovations technologiques, la nouvelle Focus RS crée de nouveaux standards en matière de plaisir de conduite, sur la piste, comme sur la route”, explique Raj Nair, vice-président de Ford, en charge du développement produit au niveau mondial. “La nouvelle Focus RS témoigne de la passion de Ford à innover pour proposer un plaisir de conduite inégalé et des performances époustouflantes

Après les modèles lancés en 2002 et 2009, la toute nouvelle berline haute performance de Ford est la troisième génération de Focus RS. C’est même le 30ème véhicule de l’histoire à arborer le mythique logo RS. La Focus RS fait par ailleurs partie des 12 nouveaux véhicules haute performance que Ford proposera aux clients du monde entier d’ici 2020.

La toute nouvelle Focus RS sera commercialisée dans 42 pays et sera ainsi le premier modèle RS à être vendu en Amérique du Nord et en Chine. La production du véhicule a commencé à Saarlouis, en Allemagne, le 14 janvier dernier.

En Europe, Ford a déjà dépassé les 3 100 commandes et enregistré 250 000 configurations en ligne sur les sites Web de la marque.

L’innovante transmission intégrale de Ford Performance offre une maniabilité inégalée

FordFocusRS_Lommel_16

Ford Focus RS (2016)

La toute nouvelle Focus RS exploite l’innovant système 4 roues motrices de Ford Performance avec vecteur dynamique de couple (Dynamic Torque Vectoring) qui combine des capacités d’adhérence et de traction exceptionnelles avec une agilité et un degré de vitesse en virages inégalés. Une technologie qui porte le comportement routier et le plaisir de conduite à un niveau jamais atteint.

Le système 4 roues motrices de Ford Performance s’appuie sur des disques d’embrayage jumeaux à commande électronique, situés de chaque côté du train arrière. Ces disques qui gèrent la répartition du couple de la voiture entre l’avant et l’arrière, peuvent également contrôler la distribution du couple d’un côté à l’autre de l’essieu arrière. Une technologie de vectorisation du couple qui a un impact spectaculaire sur la maniabilité et la stabilité en virage.

L’unité de contrôle basée dans le train arrière fait ainsi varier en continu la distribution du couple entre l’avant et l’arrière et d’un côté à l’autre de l’essieu en fonction des situations de conduite, grâce à l’analyse des données récoltées par les capteurs du véhicule, 100 fois par seconde.

Un maximum de 70 % du couple moteur peut être dévié vers l’essieu arrière. Jusqu’à 100 % du couple disponible sur l’essieu arrière peut être envoyé à chaque roue arrière en à peine 0,06 seconde.

Dans les virages, le train arrière détourne le couple de manière préventive à la roue arrière extérieure en fonction de l’angle de braquage des roues, de l’accélération latérale, de la courbe et de la vitesse. Ce transfert de couple a pour effet de “conduire” la voiture dans le virage et d’assurer une meilleure stabilité en éliminant pratiquement le sous-virage.

Le système de traction intégrale a été réglé pour offrir une adhérence exceptionnelle – avec une accélération latérale supérieure à 1g – tout en garantissant un niveau de vitesse dans les virages et un degré d’accélération en sortie de courbe de premier plan.

Ce système de traction intégrale est une technologie révolutionnaire, capable de délivrer un comportement d’une efficacité ultime en virage et de pousser le véhicule jusqu’à la limite”, témoigne Dave Pericak, directeur du team Ford Performance. “Nous avons brisé les codes qui affirment que les berlines à traction intégrale ne peuvent pas être amusantes à conduire”.

Les suspensions sport sont 33 % plus rigides à l’avant et 38 % plus rigides à l’arrière que sur la Focus ST et la barre antiroulis se montre plus efficace. Le modèle accueille également des amortisseurs bi-mode commutables qui offrent un réglage 40 % plus ferme pour la conduite sur piste. La direction assistée électrique fonctionne avec des éléments de suspension avant plus rigides et des bras de liaison plus courts, ce qui permet une conduite directe, précise et réactive.

Pour garantir une précision et un touché de route d’exception, le châssis a été en partie rigidifié, notamment au niveau du sous-châssis et de la structure de carrosserie arrière. La rigidité torsionnelle du véhicule est ainsi 23 % plus élevée que celle d’un modèle Focus classique.

Les ingénieurs Ford ont travaillé étroitement avec Michelin pour développer un choix de pneus 235/35 R19 hautes performances pour compléter la dynamique de conduite de la Focus RS. Le modèle accueille de série des pneus Pilot Super Sport pour un usage quotidien et en option, pour la première fois sur une RS – des pneus Pilot Sport Cup 2 pour un meilleur comportement dynamique du véhicule sur piste.

Le design extérieur du véhicule a également été élaboré pour atteindre les objectifs dynamiques du modèle. L’optimisation aérodynamique de la prise d’air avant, du spoiler arrière et des caractéristiques du soubassement élimine les forces de portance. La conception finale offre ainsi une performance équilibrée avec une portance nulle à l’avant et à l’arrière, pour un comportement à grande vitesse et une stabilité optimales.

Avec un coefficient de traînée de 0,35, la forme du nouveau modèle est 6 % plus aérodynamique que la Focus RS précédente, et avec sa surface frontale plus compacte, le véhicule génère 9 % de traînée en moins, ce qui améliore les performances de haute vitesse et réduit la consommation de carburant.

Des technologies évoluées pour plus de performances

FordFocusRS_Lommel_14

Ford Focus RS (2016)

La toute nouvelle Focus RS intègre des technologies et des systèmes d’aide à la conduite pour s’assurer que ses capacités de conduite extrêmes soient plus accessibles et plus simples à utiliser.

Le conducteur peut choisir entre quatre modes de conduite différents pour configurer le véhicule et obtenir des performances optimales sur route comme sur circuit. En plus du Mode Normal, du Mode Sport du Mode Piste, la Focus RS propose un Mode Drift.

Chaque mode peut être sélectionné à l’aide d’un commutateur situé à côté du levier de vitesses et intègre des paramètres spécifiques pour le système quatre roues motrices (AWD), les suspensions, le contrôle électronique de stabilité, la direction, le moteur et le son de l’échappement.

Le Mode Drift dispose d’un calibrage spécialement développé pour le système de traction intégrale qui modifie la répartition du couple pour aider le conducteur à contrôler le survirage sur circuit.

Pour une performance ultime dès la ligne de départ, le système “Launch Control” configure le châssis et le groupe motopropulseur pour fournir l’accélération la plus rapide possible, quelles que soient les conditions de piste. Le conducteur sélectionne Launch Control dans le menu du tableau de bord, engage la première vitesse, monte à plein régime, puis libère l’embrayage. Le véhicule délivre alors une conduite optimale avec une distribution du couple effectuée via le système de traction intégrale. Le couple maximal est maintenu en utilisant la fonction turbo overboost, la gestion du système de contrôle de traction, et en paramétrant spécifiquement les amortisseurs.

Pour obtenir une accélération maximale, un indicateur de changement de vitesse lumineux apparaît sur le tableau de bord et avertit le conducteur quand il approche du point de passage au rapport supérieur optimal de 5 900 tr/min, et clignote si le moteur atteint la limite de 6 800 tr/min.

Pour améliorer le freinage pendant la conduite sur circuit, la toute nouvelle Focus RS propose des disques ventilés avant de 350 mm et des étriers monoblocs Brembo en aluminium léger à quatre pistons, disponibles peints avec le bleu RS distinctif et un logo Brembo en option. Ces étriers allégés contribuent à économiser 4,3 kg par roue par rapport aux disques de 336 mm montés sur la précédente génération de Focus RS.

Pour éviter une détérioration rapide des freins, même dans une utilisation soutenue sur piste, le refroidissement du système de freinage a été maximisé à travers des conduits de refroidissement dédiés, alimentés par le carénage avant, par des tunnels dans le bas de caisse et des guides de flux d’air sur les bras de suspension inférieurs. Les disques avant sont eux équipés d’ailettes de ventilation optimisées pour un meilleur refroidissement.

Un moteur haute performance EcoBoost spécialement conçu pour RS

FordFocusRS_Lommel_15

Ford Focus RS (2016)

Le nouveau moteur 2,3 litres EcoBoost de la nouvelle Focus RS partage sa structure avec le quatre cylindres en aluminium de la toute nouvelle Mustang. Ce moteur a été considérablement amélioré pour la Focus RS afin de développer 350 ch, soit 10 % de puissance en plus.

Avec son moteur 2,3 litres EcoBoost de 350 ch, la nouvelle berline haute performance de Ford est le modèle RS le plus rapide jamais commercialisé. La nouvelle Focus RS abat le 0 à 100 km/h en 4,7 secondes et atteinte une vitesse maximale de 266 km/h.

L’augmentation de la puissance est générée par un nouveau turbocompresseur de faible inertie et à double admission, assurant un meilleur flux d’air et un rendement plus élevé. Le système d’échappement haute performance de gros calibre avec soupape à commande électronique permet d’optimiser l’équilibre de pression et le bruit en sortie.

La culasse en alliage est capable de résister à des températures plus élevées, et reçoit un joint de culasse plus robuste avec une meilleure capacité thermique. Le bloc-cylindres emploie un revêtement en fonte haute résistance plus solide.

Le refroidissement du moteur a également été l’une des plus importantes priorités. Les ingénieurs ont ainsi créé un espace supplémentaire à l’avant du véhicule pour abriter un radiateur significativement plus gros – le plus grand jamais monté sur une Focus – qui fournit le niveau de refroidissement exigé pour une utilisation intensive sur circuit.

Le travail méticuleux réalisé sur l’étalonnage a permis de faire en sorte que le groupe moteur offre une excellente réactivité à bas régime et se montre de plus en plus performant jusqu’au régime maximum.

Le couple maximal de 440 Nm est délivré entre 2 000 et 4 500 tr/min et peut atteindre 470 Nm pendant 15 secondes durant de fortes accélérations.

Les ingénieurs de Ford Performance ont également réglé la Focus RS de manière à offrir une sonorité caractéristique de RS en conduite dynamique, avec les “glouglous“, les “pops” et autres crépitements distinctifs.

Ce bloc EcoBoost de 2,3 litres très spécial va inspirer les pilotes et clairement mettre un sourire sur leur visage, » s’enthousiasme Dave Pericak.

Si le véhicule est assemblé en Allemagne, le bloc EcoBoost est lui fabriqué à l’usine de moteurs de Valence, en Espagne, où chaque moteur est soumis à un test rigoureux à la fin de la ligne de production.

La transmission manuelle à six vitesses a été optimisée avec un levier de vitesses plus court pour offrir des changements plus rapides et plus précis. La transmission et l’embrayage ont eux aussi été adaptés à la puissance accrue du couple moteur.

Avec sa conception EcoBoost hyper-efficiente qui comprend l’injection directe, la double distribution indépendante à calage variable et sa suralimentation de pointe, le moteur délivre des consommations de carburant considérablement améliorées. Avec le système Stop & Start de série, la nouvelle Focus RS affiche des émissions de CO2 de 175 g/km, en baisse de 22 % par rapport au modèle précédent.

Un design au service de l’aérodynamisme

FordFocusRS_Lommel_61

Ford Focus RS (2016)

Le design extérieur de la Focus RS est à la fois spectaculaire et fonctionnel, avec un caractère plus puissant et musclé. Les concepteurs ont travaillé en étroite collaboration avec Ford Performance, en se concentrant sur l’appui aérodynamique et l’équilibre, ainsi que sur les exigences de refroidissement du groupe motopropulseur et des freins.

C’est la Focus ultime : Magnifique à regarder et prête à remplir sa mission”, commente Joel Piaskowski, directeur du Design de Ford Europe. “Les modèles RS ont toujours été des véhicules haute performance marquants où rien n’est superflu. Cette nouvelle Focus RS est fidèle à cet héritage”.

Basée sur la nouvelle Focus, la RS dispose d’une nouvelle face avant radicale, dotée d’une large calandre trapézoïdale. Une posture large et musclée, soulignée de grandes ouvertures de chaque côté de la voiture qui alimentent les conduits de refroidissement des freins et accueillent les phares antibrouillard montés verticalement.

L’arrière est marqué par un diffuseur exceptionnellement large, ce qui optimise le flux d’air sous le véhicule pour réduire la traînée. La poupe se caractérise également par les sorties du double échappement haute performance et accueille un feu antibrouillard central. Le spoiler arrière distinctif est soigneusement intégré à la silhouette de la voiture à travers les panneaux latéraux, couleur carrosserie, comportant un subtil logo RS en incrustation.

Le profil dynamique est souligné par les bas de caisse sculptés et les grosses roues de 19 pouces qui abritent un choix de jantes RS à rayons multiples en alliage, dont un modèle de conception légère haute performance finition noir mat, qui permet d’économiser 950 g par roue. La Focus RS sera disponibles en cinq couleurs extérieures : le Bleu Nitrous exclusif RS (Peinture 4 couches), Gris Stealth, Gris Magnetic, Noir Shadow, et Blanc Glacier.

Les projecteurs avant Bi-Xenon HID de série offrent un éclairage adaptatif qui ajuste l’intensité et l’angle de la lumière des phares selon la vitesse du véhicule ou l’angle de braquage du volant pour un éclairage optimal. Les clients peuvent aussi opter pour la dernière version du système de freinage d’urgence qui opère à des vitesses allant jusqu’à 50 km/h.

Le caractère exclusif et haute performance de la RS est également visible à l’intérieur de la voiture avec les sièges sport Recaro partiellement en cuir. Ces sièges Recaro siglés RS et qui accueillent des panneaux de tissus sport en microfibre sont disponibles en option.

L’intérieur reprend la planche de bord redessinée de la nouvelle Focus, avec son design simple et intuitif. Le système connecté à commandes vocales avancées SYNC avec écran tactile HD couleur 8 pouces, permet au conducteur de commander son téléphone ainsi que les systèmes multimédia, de climatisation et de navigation embarqués. Des instructions vocales aussi simples que “trouver une piste de course” permettront aux propriétaires de RS d’obtenir les directions instantanées vers le circuit public le plus proche. SYNC peut aussi être agrémenté de la caméra de recul avec radar de recul, ainsi que d’un système audio haut de gamme Sony avec 10 haut-parleurs, dont un caisson de basses.

L’expérience de conduite RS est renforcée par un nouveau volant à méplat gainé de cuir doux, des pédales en alliage et son tableau de bord spécifique. Une rangée de jauges additionnelles au-dessus de la console centrale affiche la pression de suralimentation du turbocompresseur, la température de l’huile et la pression d’huile.

Tout au long de l’habitacle, le thème RS bleu distinctif fait écho aux surpiqûres sur les sièges, le volant, les tapis de sol, les garnitures intérieures, aux éléments graphiques colorés sur le levier de vitesses et au logo RS lui-même, qui est fièrement affiché sur les sièges, les roues et les plaques de seuil de porte.

8. Pour le moteur EcoBoost de la nouvelle Focus RS, Ford mise sur les sens (31 Mars 2016)

unnamed-7

Ford Focus RS (2016)

Pour déguster un vin, tester un parfum ou accorder un piano, il est souvent impossible de remplacer l’homme. Grâce à son goût, son odorat ou son ouïe, seul l’homme peut en effet s’assurer que certains produits répondent aux tests de qualité les plus strictes. Il en va de même pour la nouvelle Focus RS.

Au cœur du site Ford de Valence, où le moteur de la Focus RS est produit, une équipe de techniciens hautement qualifiés prête l’oreille au chant du 2,3 litres EcoBoost 350 ch. Patiemment, dans l’environnement feutré des 18 cellules insonorisées situées à la fin de la ligne de production, cet escadron d’esgourdes diplômées procède à des tests auditifs, afin de veiller au parfait fonctionnement des moteurs.

Ces techniciens un peu particuliers connaissent la mélodie d’un moteur parfaitement calibré et savent identifier les sons les plus faibles qui peuvent trahir un problème”, explique Gunnar Herrmann, vice-président de Ford Europe, en charge de la Qualité.

Durant de longs mois, ces ingénieurs ont été formés à repérer différentes anomalies en se penchant sur des moteurs défectueux spécialement préparés. Aujourd’hui, ils multiplient les cycles de tests intensifs d’une minute par moteur. Penchés sur leur bloc EcoBoost, les techniciens sont à l’affût du moindre cliquetis ou sifflement généralement associés à des problèmes, comme un passage de lubrification bloqué ou une dent d’engrenage endommagée.

Lorsqu’un son anormal est décelé, le moteur est enlevé, de manière à effectuer d’autres contrôles et résoudre le problème. Le procédé de fabrication peut ainsi être amélioré en permanence.

Cette équipe d’ingénieurs maison teste jusqu’à 2 000 moteurs par jour à l’usine de Valence. Une performance physique notable, tant l’enchaînement des cycles est important. Fort heureusement, entre chaque séance d’écoute, ces oreilles en blouse blanche préparent le moteur suivant et s’offrent au passage une pause naturelle leur permettant de maintenir une concentration totale.

D’autres processus qualité assurés par l’homme

unnamed-8

Ford Focus RS (2016)

Le moteur 2,3 litres EcoBoost 350 ch a été spécialement conçu pour la toute nouvelle Focus RS et permet au modèle d’abattre le 0 à 100 km/h en 4,7 secondes et d’atteindre une vitesse de pointe de 266 km/h.

A Valence, d’autres véhicules bénéficient également de ces examens à l’oreille. C’est notamment le cas de la Ford Focus ST, du S-MAX et de la Mondeo.

L’expérience acquise avec l’audition de milliers de moteurs nous permet de détecter tout de suite quand quelque chose ne fonctionne pas parfaitement”, estime à son tour Juan Carlos Rosmari, technicien qualité, à l’usine de moteurs de Valence. “Chaque motorisation a son propre son. En les écoutant, nous apprenons à connaître leurs caractères individuels et les signes qui indiquent un problème”.

Ford s’appuie sur l’expertise des sens dans d’autres processus qualité. C’est par exemple le cas des maîtres artisans qui scrutent dans le détail les coutures et surpiqûres du cuir qui garnit les modèles Ford Vignale, ou les artisans hautement qualifiés qui sculptent dans l’argile les formes 3D complexes des futurs véhicules dans les studios de modélisation.

9. Ford lance une série spéciale 50th Anniversary pour fêter le triplé historique de la marque au Mans en 1966 (20 Mai 2016)

unnamed-7

Ford Focus RS (2016)

En 1966, Ford réalisait un triplé historique avec la Ford GT40 au Mans et mettait fin à l’hégémonie de la Scuderia Ferrari dans l’épreuve sarthoise. Ford avait alors enchaîné les victoires en 1967, 1968 et 1969 et ainsi écrit l’une des plus belles pages du sport automobile. Pour célébrer les 50 ans de ce succès mythique, Ford lance une série spéciale 50th Anniversary sur les modèles de la gamme Ford Performance.

Le triplé historique au Mans en 1966

L’édition de 1966 reste dans les mémoires comme “la course du siècle”. A l’époque, Ferrari règne en maître sur l’épreuve mythique avec neuf victoires. Mais surtout, l’écurie italienne est invaincue dans la Sarthe depuis 1960. Le 18 juin 1966, sous les yeux d’Henry Ford, invité par les organisateurs à donner le départ de la 34ème édition de la course mancelle, Ford va mettre fin à cette hégémonie transalpine de manière spectaculaire.

En 1966, Ford engage en effet huit GT40 d’usine. Le duel avec Ferrari fait rage. Et à l’issue des deux tours de cadran, ce sont cette fois les américaines qui s’imposent et qui trustent même les trois premières places ! La GT40 N°2 de Bruce McLaren et Chris Amon qui remporte l’épreuve est alors la première de l’histoire à franchir la barrière des 200 km/h de moyenne sur la totalité de la course, avec une moyenne de 201,795 km/h et 4 843,090 km parcourus. Lors de cette édition, Ford s’adjuge également le record du tour et le record de l’épreuve.

Une livrée exclusive

Les clients peuvent dès à présent réserver l’une des 50 Fiesta ST, 50 Focus ST, 50 Focus RS et 50 Mustang très spéciales mises en vente par la marque. Les 200 véhicules affichent tous une préparation esthétique dédiée et sont proposés dans une livrée noire avec des bandes Racing grises, en référence à la GT40 MKII N°2 de Bruce McLaren et Chris Amon, victorieuse en 1966.

Chaque véhicule arbore également un badge “50th anniversary” à l’arrière, ainsi qu’une plaque exclusive dans l’habitacle. Côté motorisation, les quatre modèles anniversaire proposent les motorisations les plus performantes, dont la technologie EcoBoost, plusieurs fois récompensée du titre de Moteur International de l’Année.

La Focus RS 50th Anniversary

unnamed-6

Ford Focus RS (2016)

Commercialisée en début d’année, la Focus RS reçoit les louanges de la presse spécialisée pour son innovante transmission intégrale et son inédit et spectaculaire Mode Drift. Avec son moteur 2,3 litres EcoBoost de 350ch, elle abat le 0 à 100 km/h en 4,7 secondes et peut atteindre une vitesse maximum de 266 km/h.

La Focus RS 50th Anniversary est proposée à 42 300 € et reçoit de série le Pack Confort RS (Régulateur et limiteur de vitesse, système d’accès et démarrage sans clé Keyfree, Caméra de recul), le Pack City (Active City Stop, aide au stationnement arrière, rétroviseurs rabattables électriquement avec éclairage d’approche), le Premium Sound Sony Nav Plus (GPS Europe avec infoTrafic TMC, 10 haut-parleurs Sony dont un caisson de basse avec radio numérique DAB), le système d’accès et démarrage sans clé Keyfree, le Régulateur et limiteur de vitesse, les Vitres arrière surteintées, les Etriers de freins peints en bleu RS, le Pack Fumeur et la Peinture Mica Noir Shadow.

Un rendez-vous unique au Mans Classic 2016

Tous les clients des séries 50th Anniversary se verront remettre à la livraison une montre “Ford Heritage” qui s’inscrit parfaitement dans l’esprit de cette série exclusive.

Les clients ayant passé commande avant le 17 juin 2016 auront également la chance de participer à un tirage au sort pour remporter un accès VIP au Mans Classic 2016 (enceinte, paddock, tribune et parking) ainsi qu’un baptême de piste sur le grand circuit du Mans à bord d’un modèle de la gamme Ford Performance 50th Anniversary.

10. La Focus RS élue Sportive de l’Année 2016 ! (24 Novembre 2016)

unnamed-6

Ford Focus RS (2016)

La Ford Focus RS est élue Sportive de l’Année 2016 par le magazine Echappement.

La version haute performance de la Focus RS s’impose devant 5 autres concurrentes au terme de tests extrêmes réalisés par le jury de l’élection, mais aussi – grande nouveauté – du vote du public, comptant pour 1/3 dans le résultat final).

Ford est la marque la plus titrée à ce jour à égalité avec Renault

Avec la RS1600i (1982), la Sierra Cosworth 4×4 (1990), l’Escort Cosworth (1992), la Focus RS (2002), la Focus RS500 (2010), la Fiesta ST (2013) et donc la Focus RS (2016) Ford est désormais la marque la plus titrée à l’Election de la “Sportive de l’Année”, avec 7 titres accumulés, à égalité avec Renault.

Mieux, la Fiesta ST200, elle aussi finaliste de cette 35ème édition de l’élection de la Sportive de l’Année, termine le concours à la 4ème place.

Lancée en début d’année, la Focus RS a été mise au point par les ingénieurs de Ford Performance en Europe et aux États-Unis avec la collaboration de Ken Block et s’inscrit dans la lignée de ses glorieuses ainées.

Les modèles RS ont toujours été précurseurs en termes technologiques, comme l’Escort RS1600 de 1970 et ses 16 soupapes, la Sierra RS Cosworth de 1985 et son turbo, ou encore comme l’Escort RS Cosworth de 1992 avec son aérodynamisme radical et ses quatre roues motrices.

Un plébiscite du jury pour la Focus RS

unnamed-8

Ford Focus RS (2016)

Cette année, le magazine a revu le mode d’attribution de sa distinction. Le jury de l’élection de la Sportive de l’Année du magazine Echappement était, en effet, composé de 3 collèges. D’abord, les membres de la rédaction d’Echappement, ensuite les pilotes (François Delecour, Nicolas Schatz, Sylvain Michel, Laurent Pellier) et enfin les lecteurs (votes par Internet).

Les essais de la rédaction et des pilotes se sont déroulés sur le circuit de la Ferté Gaucher, dans l’est parisien. Au final, la Focus RS s’impose devant la BMW M2, la Volkswagen Golf GTi Clubsport, la Ford Fiesta ST 200, la Seat Leon SC Cupra 290 et la DS 3 Performance.

“Un choix incontournable”, titre d’ailleurs le magazine, tant la Focus RS a dominé toutes ses adversaires du plateau. La nouvelle Focus RS arrive même en tête des suffrages auprès des trois collèges de votants.

Cette bombe estampillée de l’ovale bleu crée le buzz chez les compactes sportives et ne cesse de nous surprendre… Il faut dire que la Focus RS se donne les moyens de réinventer le genre”, explique Jorge Clavell, rédacteur en Chef du magazine.

Une nouvelle transmission intégrale, un inédit Mode drift et 350 ch sous le capot

unnamed-7

Ford Focus RS (2016)

Avec son moteur 2,3 litres EcoBoost de 350 ch, la nouvelle berline haute performance de Ford est le modèle RS le plus rapide jamais commercialisé. La nouvelle Focus RS abat le 0 à 100 km/h en 4,7 secondes et atteinte une vitesse maximale de 266 km/h.

La toute nouvelle Focus RS introduit des technologies évoluées comme l’innovante transmission 4 roues motrices de Ford Performance et des modes de conduite sélectionnables, dont un Mode Drift inédit dans l’industrie, ainsi qu’un système “Launch Control”.

La Focus RS exploite également l’innovant système 4 roues motrices de Ford Performance avec vecteur dynamique de couple (Dynamic Torque Vectoring) qui combine des capacités d’adhérence et de traction exceptionnelles avec une agilité et un degré de vitesse en virages inégalés. En moyenne 70 % du couple moteur est réparti vers l’essieu arrière. Jusqu’à 100 % du couple disponible sur l’essieu arrière peut être envoyé à chaque roue arrière en à peine 0,06 seconde.

Les ingénieurs de Ford ont travaillé étroitement avec Michelin pour développer un choix de pneus 235/35 R19 hautes performances pour compléter la dynamique de conduite de la Focus RS. Le modèle accueille de série des pneus Pilot Super Sport 2 pour un usage quotidien et en option, pour la première fois sur une RS – des pneus Pilot Sport Cup 2 pour un meilleur comportement dynamique du véhicule sur piste.

Les ambitions de Ford nous ont poussé à développer des pneus de très haute technologie pour qu’ils s’adaptent parfaitement à la configuration de la Ford Focus RS, très particulière car elle dispose d’une répartition des masses centrée sur l’avant du véhicule, mais aussi de différents modes de réglages influençant nettement la répartition du système des 4 roues motrices entre l’essieu avant et arrière”, précise Pierre Chaput, développeur des pneus MICHELIN Pilot Super Sport et MICHELIN Pilot Sport Cup 2 pour la Ford Focus RS.

Déjà des records de commandes

Après les modèles lancés en 2002 et 2009, la toute nouvelle berline haute performance de Ford est la troisième génération de Focus RS. C’est la première Focus RS à être commercialisée dans 42 pays, dont pour la première fois l’Amérique du Nord et la Chine.

En Europe, la marque a déjà enregistré plus de 10 660 commandes de Focus RS depuis le lancement du modèle, dont 554 en France, où le véhicule est disponible à partir de 39 700 Euros au 24 Novembre 2016.

11. Ford dévoile la nouvelle Focus RS Pack Performance (31 Mai 2017)

FocusRS_OptionsPack_04

Ford Focus RS (2016)

Ford annonce un tout nouveau Pack Performance disponible à partir de septembre prochain pour la sportive de l’année 2016, de quoi offrir des nouvelles sensations de conduite inédites grâce notamment au différentiel à glissement limité Quaife.

« Le différentiel à glissement limité Quaife va ravir les amateurs de sensations extrêmes. Il va permettre à la Focus RS de maximiser le grip sur le train avant pour aller chercher plus de vitesse dans les virages et une meilleure accélération en sortie. Cette nouvelle configuration offre également une plus grande stabilité mécanique et un meilleur contrôle lors du freinage« , a déclaré M. Leo Roeks, récemment nommé directeur Europe pour Ford Performance.

À la recherche de toujours plus de grip

FocusRS_OptionsPack_05

Ford Focus RS (2016)

Ce nouveau Pack Performance pour Focus RS améliore sensiblement la traction et la réactivité de la sportive grâce à l’ajout sur l’essieu avant d’un nouveau différentiel à glissement limité, développé par le spécialiste Quaife.

Cette technologie permet de contrôler et de répartir le couple moteur sur chacune des roues avant pour assurer une motricité optimale. De quoi permettre aux conducteurs d’exploiter pleinement les 350ch du moteur 2.3L EcoBoost.

Ce nouveau différentiel complète les technologies hautes performances déjà de série sur la Focus RS :

– La transmission intégrale Ford Performance AWD, qui répartit la distribution de couple avant-arrière en fonction des conditions et des modes de conduite et en envoyant un maximum de 70 % du couple vers l’essieu arrière.

– Le vecteur de couple dynamique (Torque Dynamic Vectoring) – qui s’appuie sur des embrayages jumeaux à commande électronique sur l’essieu arrière pour envoyer jusqu’à 100 % du couple disponible sur l’une ou l’autre roue arrière, et peut commuter d’un côté à l’autre en moins de 0.06 secondes. Cette combinaison des capacités d’adhérence et de traction exceptionnelles offrent une agilité et un degré de vitesse dans les virages inégalés.

– Le contrôle vectoriel de couple (Torque Vectoring Control) – qui peut appliquer automatiquement un léger freinage pour limiter le couple du train avant.

– Le conducteur peut choisir entre quatre modes de conduite différents pour configurer le véhicule et obtenir des performances optimales sur route comme sur circuit. En plus du Mode Normal, du Mode Sport du Mode Piste, la Focus RS propose un Mode Drift. Le Mode Drift dispose d’un calibrage spécialement développé pour le système de traction intégrale, qui modifie la répartition du couple afin d’aider le conducteur à contrôler le survirage sur circuit. Enfin, grâce au Launch Control, la Focus RS délivre des performances ultimes dès la ligne de départ et une accélération de 0 à 100 km/h en 4,7 secondes.

Stylée comme jamais

FocusRS_OptionsPack_11

Ford Focus RS (2016)

Le nouveau Pack Performance pour Focus RS intègre la teinte extérieure spéciale Bleu Nitrous ainsi qu’une personnalisation noir mat pour le toit et les rétroviseurs. Le becquet arrière s’offre également une finition noir mat avec le logo bleu RS sur les ailettes.

Le pack comprend également :

– Des jantes alliage noires 19 pouces 5×2 branches forgées avec logo RS
– Des étriers monoblocs Brembo en aluminium léger à quatre pistons, avec finition RS bleue
– Des sièges baquets Recaro noirs avec détails en cuir Bleu Nitrous

Le Pack Performance sera disponible à partir de septembre 2017. Le tarif sera communiqué ultérieurement. Sa désignation peut varier selon les pays (Option Pack).

12. Élue Sportive de l’année 2017, la Focus RS Pack Performance permet à Ford de devenir la marque la plus titrée (23 Novembre 2017)

unnamed-6

Ford Focus RS (2016)

La Ford Focus RS, dans son édition Pack Performance, a été élue Sportive de l’Année 2017 par le magazine Échappement pour la deuxième année consécutive, faisant de Ford la marque constructeur la plus titrée (8) dans cette catégorie.

La version Pack Performance de la Focus RS, qui intègre un différentiel à glissement limité Quaife et de nombreux éléments de style extérieur et intérieur, s’impose devant 6 autres concurrentes au terme de tests extrêmes réalisés par le jury de l’élection, mais aussi du vote du public, comptant pour 1/3 dans le résultat final.

Ford « Quaife » Renault au poteau

unnamed-7

Ford Focus RS (2016)

Après la RS1600i (1982), la Sierra Cosworth 4×4 (1990), l’Escort Cosworth (1992), la Focus RS (2002), la Focus RS500 (2010), la Fiesta ST (2013) et la Focus RS (2016), Ford est désormais la marque la plus titrée à l’élection de la “Sportive de l’Année”, avec 8 titres accumulés, dépassant ainsi Renault et ses 7 titres.

Lancée début 2016, la Focus RS a été mise au point par les ingénieurs de Ford Performance en Europe et aux États-Unis avec la collaboration de Ken Block et s’inscrit dans la lignée de ses glorieuses ainées.

Les modèles RS ont toujours été précurseurs en termes technologiques, comme l’Escort RS1600 de 1970 et ses 16 soupapes, la Sierra RS Cosworth de 1985 et son turbo, ou encore l’Escort RS Cosworth de 1992 avec son aérodynamisme radical et ses quatre roues motrices.

Un plébiscite des pilotes, de la rédaction et des lecteurs pour la Focus RS

unnamed-9

Ford Focus RS (2016)

Le jury de l’élection de la Sportive de l’Année du magazine Échappement est composé de 3 collèges : les membres de la rédaction d’Échappement, les pilotes (François Delecour, Nicolas Schatz, Pierre-Louis Loubet) et enfin les lecteurs (votes par Internet).

La Focus RS Pack Performance a remporté la note maximale (7) auprès de l’ensemble de ces 3 collèges, s’offrant le luxe de devancer le deuxième de 4 points. Les essais de la rédaction et des pilotes se sont déroulés sur le circuit de la Ferté Gaucher, dans l’est parisien. Au final, la Focus RS Pack Performance s’impose devant la Honda Civic Type R, l’Alfa Giulia Quadrifoglio et l’Abarth 124 Spider.

« En privilégiant le fun face à des tractions qui ne jurent que par l’efficacité ou des intégrales surpuissantes préfèrent le compromis, notre drôle de compacte est unique en son genre« , explique Jorge Clavell, rédacteur en Chef du magazine.

Un différentiel à glissement limité pour sublimer les 350 ch

unnamed-10

Ford Focus RS (2016)

Avec son moteur 2,3 litres EcoBoost de 350 ch, la berline haute performance de Ford est le modèle RS le plus rapide jamais commercialisé. La nouvelle Focus RS abat le 0 à 100 km/h en 4,7 secondes et atteint une vitesse maximale de 266 km/h.

Pour accompagner ce moteur plébiscité l’an passé déjà, les équipes de Ford Performance ont équipé la Focus RS d’un ensemble d’options nommé « Pack Performance ». Ce Pack d’options améliore sensiblement la traction et la réactivité de la sportive grâce à l’ajout sur l’essieu avant d’un nouveau différentiel à glissement limité, développé par le spécialiste Quaife. Cette technologie permet de contrôler et de répartir le couple moteur sur chacune des roues avant pour assurer une motricité optimale. De quoi permettre aux conducteurs d’exploiter pleinement les 350ch du moteur 2.3L EcoBoost.

Ce Pack intègre la teinte extérieure spéciale Bleu Nitrous ainsi qu’une personnalisation noir mat pour le toit et les rétroviseurs. Le becquet arrière s’offre également une finition noir mat avec le logo bleu RS sur les ailettes.

Le pack comprend également des jantes alliage noires 19 pouces 5×2 branches forgées avec logo RS, des étriers monoblocs Brembo en aluminium léger à quatre pistons, avec finition RS bleue et des sièges baquets Recaro noirs avec détails en cuir Bleu Nitrous.

« Le différentiel à glissement limité Quaife va ravir les amateurs de sensations extrêmes. Il va permettre à la Focus RS de maximiser le grip sur le train avant pour aller chercher plus de vitesse dans les virages et une meilleure accélération en sortie. Cette nouvelle configuration offre également une plus grande stabilité mécanique et un meilleur contrôle lors du freinage« , a déclaré M. Leo Roeks, directeur Europe pour Ford Performance.

Une nouvelle série « Last Edition » limitée à 209 exemplaires

unnamed-8

Ford Focus RS (2016)

Couronnée de succès tout au long de sa carrière, la Focus RS Pack Performance s’offre une édition collector en cette fin d’année, nommée « Last Edition ». Cette édition limitée intègre notamment un badge intérieur aluminium « Last Edition 1 of 209 » et de nombreux équipements supplémentaires options de série :

– Caméra de recul
– Entrée et démarrage sans clé Ford KeyFree
– Régulateur et limitateur de vitesse
– Système multimédia Ford SYNC 3 avec navigation et Premium Sound
– Vitres arrières surteintées
– Rétroviseurs chauffants, réglables et rabattables électriquement avec éclairage d’approche
– Freinage automatique d’urgence à basse vitesse (Active City Stop)

Proposée au tarif de 45 700 €, la Focus RS Last Edition est déjà disponible en concession au 23 Novembre 2017.

13. Caractéristiques techniques préliminaires

PERFORMANCES ET ECONOMIES

Capture d’écran 2018-07-17 à 18.15.33

Ø Chiffres Ford
ØØ Les valeurs de consommation et d’émissions de CO2 sont mesurées selon les spécifications et exigences techniques des règlements européens CE 715/2007 et CE 692/2008, dans leur dernière version modifiée. Les chiffres de consommation et d’émissions de CO2 sont indiqués pour un modèle de véhicule et non pour une version spécifique. La procédure de test standard appliquée permet de comparer différents types de véhicule et différents constructeurs. Les consommations de carburant peuvent varier autant que le rendement énergétique selon la configuration du véhicule, le type de conduite, l’utilisation d’équipements comme la climatisation ainsi que d’autres facteurs non techniques. Le CO2 est le principal gaz responsable du réchauffement climatique.

POIDS

Capture d’écran 2018-07-17 à 18.21.48

# Correspond au poids le plus faible comprenant le conducteur de 75 kg, les niveaux de fluides pleins, le réservoir de carburant rempli à 90 % et avec les tolérances de fabrication et les options, etc. en place.

DIMENSIONS

Capture d’écran 2018-07-17 à 18.23.36

Capture d’écran 2018-07-17 à 18.24.19

‡ Mesuré conformément à la norme ISO 3832. Les dimensions peuvent varier en fonction du modèle et de ses équipements.

DIRECTION ET SUSPENSION

Capture d’écran 2018-07-18 à 10.12.02

CHASSIS

Capture d’écran 2018-07-18 à 10.12.57

FREINS

Capture d’écran 2018-07-18 à 10.14.00

JANTES & PNEUS

Capture d’écran 2018-07-18 à 10.15.03

DONNEES MOTEUR

Capture d’écran 2018-07-18 à 10.16.02

COURBES DE PUISSANCE ET DE COUPLE

Capture d’écran 2018-07-18 à 10.17.29

INFOGRAPHIE

Capture d’écran 2018-07-18 à 10.22.14

Capture d’écran 2018-07-18 à 10.21.41

14. Photos

>> ACCÉDER À LA GALERIE FORD FOCUS RS 2016 <<

15. Vidéos

Ford Focus RS 2016 B Roll

Ford Focus RS 2016 B Roll Ville et Intérieur

Ford Focus RS 2016 B Roll Montagne

Ford Focus RS 2016 B Roll Circuit Valencia

Ford Focus RS 2016 AWD

<< Retour à la page Sportives Ford